REFLEXION

JUSQU’OU PEUT-IL ALLER MOUBARAK ? : Il s’associe aux méthodes nazies adoptées par Israël

La charte des Nations Unies stipule clairement : « qu’un peuple sous occupation a le droit d’utiliser tous les moyens appropriés, y compris la lutte armée, pour briser le joug de l’occupant. C’est ce que le Hamas et les autres mouvements de résistance palestinienne font.



JUSQU’OU PEUT-IL ALLER MOUBARAK ? : Il s’associe aux méthodes nazies adoptées par Israël
La vie quotidienne de la population palestinienne est devenue un calvaire, la population qui souffre tant elle est enfermée sur cette étroite bande de terre de 50 km, sous les regards du monde entier et avec la complicité de Moubarak. Depuis plusieurs mois déjà, différentes organisations humanitaires ont tiré la sonnette d’alarme sur la dégradation sciemment organisée par Israël avec la complicité de l’Egypte, des conditions de survie des palestiniens à Ghaza. Il est parfaitement clair que les israéliens se sont inspirés des méthodes utilisées par la Nazis contre la population juive restée sur place dans le Ghetto de Varsovie avant qu’ils ne donnent l’assaut final contre la résistance juive qui s’y était organisée. Si pour Israël les choses sont claires, du fait qu’il demeure l’ennemi des palestiniens et des arabes, qu’en est-il pour l’Egypte de Moubarak ? Feu Djamal Abdelanasser devait retourner dans sa tombe, car le vieux potentat du Caire ne s’est fixé aucune limite pour assiéger et affamer les palestiniens de Ghaza. Israël vient d’avoir un autre allié de taille dans la région, qui se place tout juste derrière les Etats-Unis, l’Egypte. En étant membre de la ligue arabe et abritant même son siège, l’Egypte de Moubarak viole toutes les règles déontologiques en jetant en pâture les populations palestiniennes dans les griffes des israéliens, Moubarak est allé jusqu’à donner des instructions strictes d’interdire le passage de tous les convois humanitaires vers Ghaza, même ceux transportant la nourriture et les médicaments. Aussi invraisemblable que cela puisse paraître, un pays arabe à majorité musulmane barre la route à des convois humanitaires organisés par des Chrétiens au profit des musulmans de Ghaza, il a fallu que le convoi en question transite par la Syrie en empruntant un autre itinéraire, avouez que c’est de l’aberration de la part d’un régime qui ne fonctionne qu’à la solde et aux ordres de ses maîtres. Le siège par Israël de Ghaza, est de s’assurer que les palestiniens ne seraient perçus que comme un problème purement humanitaire, des mendiants qui n’ont aucune identité politique et par conséquent ne pourraient avoir une quelconque revendication politique, et pour ce, il fallait inclure l’Egypte pour jouer le rôle d’allié régional. Chose faite malheureusement au grand dam des arabes et leur foutue ligue, autrement dit, l’occupant sioniste tire profit du blocus, c’est tout simplement abject. Les besoins en nourriture et en produits médicamenteux se font de plus en plus pressants et la population meurtrie par la famine due à l’étranglement économique, n’arrive plus à survivre, les enfants et les plus âgés restent les plus vulnérables, ainsi le taux de mortalité à Ghaza a atteint un pic jamais égalé grâce à la trahison d’un Moubarak qui a vendu non seulement son esprit mais toute son âme au sionisme. La liste des crimes de guerre commis par Israël est sans fin, ce pays s’autorise à commettre des crimes parce qu’il bénéficie de la complicité politique des puissances occidentales à l’image de la France de Sarkozy renforcée en la circonstance par l’Egypte de Moubarak qui protège et encourage, cette entreprise coloniale raciste et en plus, il a le culot de demander à la population de Ghaza de se laisser massacrer et de s’étouffer sans réagir. Un véritable appel au massacre, Moubarak mériterait la Cour Martiale et les arabes devraient bien y songer. Pour preuve, les foreuses ont déjà entamé les travaux pour la réalisation de la barrière de la honte sur les frontières avec la bande de Ghaza. Cette nouvelle barrière qui s’étend sur une distance de 15 kilomètres est égyptienne, mais supervisée par leurs maîtres occidentaux américains et français. Moubarak semble oublier les 1500 morts et les 7000 blessés, résultat des raids criminels de l’aviation israélienne le mois de janvier de l’année écoulée, son seul souci majeur est de sauvegarder les intérêts de sa famille et de ses disciples. Selon des informations fiables et proches du service israélien des renseignements militaires, le patron du service français des renseignements aurait rendu visite à des officiers français chargés de superviser l’installation du mur d’acier, en collaboration avec les militaires égyptiens et américains. Les forces égyptiennes, américaines et françaises y compris israéliennes, supervisent également l’installation des détecteurs des mouvements et des caméras de surveillance fonctionnant à plein temps. Les occidentaux tireront certainement profit de ce mur d’acier destiné à encercler la bande de Ghaza, pour la réalisation d’éventuels murs sous couvert de la lutte anti-terroriste à travers la planète. Dans la vie quotidienne, les 4/5 des Ghazaouis, dépendent de l’aide alimentaire des organisations non gouvernementales (ONG) et de l’ONU. Plus de 60% d’entre eux n’ont qu’un accès intermittent à l’eau potable, l’évacuation des eaux usées étant à la limite de la rupture. Pas moins de 120 personnes ont trouvé la mort en un an au niveau des tunnels du fait d’effondrement et de tirs israéliens. Ces tunnels sont considérés comme le poumon par lequel les palestiniens de Ghaza respirent, ils restent indispensables pour leur approvisionnement leur permettant de survivre. La politique de l’enfermement et de l’étouffement de la population de Ghaza ne peut que contribuer à renforcer le désespoir et la haine contre les égyptiens. Par cette politique, l’Egypte pourrait devenir le théâtre d’affrontements internes, et un terrain propice aux attentats terroristes. En s’associant aux méthodes nazies, utilisées contre les juifs, Moubarak joue gros, très gros même, et risque de perdre aussi gros. Et pour sauver la face, il est allé solliciter une fatwa de chez les Oulémas d’El-Azhar, qui bien sûr sans hésitation aucune, ces derniers ont accédé à sa demande comme par enchantement, se positionnant d’emblée en collaborateurs et complices d’un génocide commis contre des musulmans par l’état sioniste en terre d’Islam.

Amara Mohamed
Dimanche 3 Janvier 2010 - 09:56
Lu 497 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+