REFLEXION

JOURNEES DE SENSIBILISATION SUR LES DANGERS DE LA DROGUE : Non à la drogue, oui pour le sport

La consommation de drogue, phénomène grandissant en Algérie selon la gendarmerie qui a effectué des saisies record ces dernières années. 50% des jeunes seraient prédisposés à consommer de la drogue.



JOURNEES DE SENSIBILISATION SUR LES DANGERS DE LA DROGUE : Non à la drogue, oui pour le sport
L’association d’information et de communication d’Héliopolis est l’une des associations chargées de lutter contre le fléau de la drogue à travers la wilaya de Guelma. Elle a organisé des journées de sensibilisation en coordination avec d’autres associations juvéniles et sportives, afin de sensibiliser les jeunes, et les convaincre d'éviter ce genre de substances mortelles dont les conséquences sont fâcheuses, voire dramatiques. Des expositions, des projections de films, et distribution de dépliants aux visiteurs étaient l’initiative de cette campagne en associant des conférences présentées par des docteurs. Ces rencontres ont pour objectifs de mettre en œuvre une large action d'information et de sensibilisation dans les établissements scolaires sur les dangers de la drogue et ces méfaits qui ne cesse de prendre de l’ampleur dans notre pays.Cette association a joué un rôle essentiel dans la lutte contre la drogue et ces journées de sensibilisation ne sont qu’un pas, dans le cadre d'autres rencontres, pour renforcer l'activité de lutte au profit des jeunes, à travers les communes de Guelma.Selon une étude menée par l’Office national de lutte contre la toxicomanie, 72% des drogués sont des jeunes.Cette propagande, en l’absence d’une action de sensibilisation permanente et efficace contre la consommation des drogues, exerce une grande influence sur les jeunes scolarisés. Ces derniers pensent réellement que la drogue est un stimulant, qu’elle développe l’intelligence et l’imagination. Le chômage, l’exclusion ainsi que le mal-vivre sont aussi à l’origine de ce fléau qui prend des proportions inquiétantes dans la région.La consommation de la drogue chez les jeunes s’explique, pour certains, par la volonté ou le désir de fuir une réalité amère, dure à vivre.Lors des conférences, les intervenants ont signalé les dangers de la drogue tout en donnant des exemples avec les dernières statistiques établies par l’Office de lutte contre la drogue qui a indiqué que l’usage des psychotropes et des amphétamines en milieu scolaire est devenu courant ; 45% des lycéens, dont 8% de filles, déclarent en avoir consommé au moins une fois, alors que 12,5% en sont dépendants.Ils ont insisté également, sur la nécessité de renforcer l’action préventive pour prémunir les jeunes contre le phénomène de la toxicomanie en recommandant, à cette occasion, la multiplication de programmes de sensibilisation des jeunes sur les dangers de la drogue en organisant à leur profit des journées d’information et de sensibilisation sur ce fléau.Selon les statistiques de l’Office national de lutte contre la drogue et la toxicomanie, les jeunes âgés entre 18 et 25 ans représentent 43,5% des consommateurs et les 25-35 ans, 38%. Par ailleurs, l’influence des facteurs de risque classiques : familles désunies, absence du père, tentatives de suicide, antécédents judiciaires chez les toxicomanes, sans toutefois donner de chiffres.Cette étude révèle aussi que l’âge moyen de la première consommation est de 17-18 ans. (Ages variant : 9 ans et 11 ans). Pour ce qui est du lieu de la première expérience, c’est dans le quartier, à l’école, en milieu du travail et à la maison. S’agissant des produits consommés par ordre de fréquence, il est à noter que le plus usité reste le cannabis, suivi de l’alcool, des psychotropes (benzodiazépines, anti-parkinsoniens de synthèse), des solvants et enfin des drogues dures eu égard à la cherté du produit (le gramme de cocaïne se vend à plus de 12 000 DA).

Gassem. H
Mercredi 28 Avril 2010 - 11:04
Lu 1024 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+