REFLEXION

JOURNEE NATIONALE DE VULGARISATION : Coup d’envoi de la campagne labours-semailles à Mascara

La journée nationale de vulgarisation qui coïncide avec le 1er Octobre de chaque année a été organisée par la chambre de l’agriculture en étroite collaboration avec la D.A.S et la participation de plusieurs fellahs producteurs dans les différentes spéculations.



Cet évènement a été inauguré par le wali et une importante délégation qui l’accompagnait qui a, en même temps, donné le coup d’envoi de la campagne labours-semailles qui prend effet dès le premier octobre, au niveau d’une exploitation agricole à Sidi Daho pour avoir un  aperçu sur la campagne précédente où une superficie de 143.000 ha fut ensemencée dont 129.541 ha moissonnées pour une production de 1.560.000 qx à raison d’un rendement moyen de 12qx/ha. Une campagne qui a été quelque peu perturbée par les perturbations climatiques, on n’a enregistré que 369 mm alors qu’en 2013 on a enregistré 577,6 mm. Pour les crédits, seuls 173 fellahs ont bénéficié de crédit RFIG pour un montant de 36.699.620,00 DA. La campagne labours-semailles 2015/2016 touche 145.600 ha, blé dur 27.600 ha, blé tendre 58.000 ha, orge 55.000 ha et l’avoine 5.000 ha. Pour les fourrages, une superficie de 29.300 ha soit 26.260 ha secs et 3.040 ha verts. Les légumes secs occuperont une superficie de 5.300 ha, fève 1200 ha, haricot 1.050 ha, pois chiche 3.000 ha et les lentilles 50 ha. Le wali s’est ensuite  rapproché  des fellahs de la localité qui lui ont fait part de leurs préoccupations qui tournent autour des puits qui nécessitent le curage et d’autres qui veulent de nouveaux puits, le wali invite alors le D.S.A qui fait savoir à ces fellahs que la localité est une zone rouge où l’on ne peut creuser aucun puits, mais d’autres solutions seront trouvées après l’étude de leurs cas, il était également question d’ouverture de pistes pour permettre la circulation du matériel agricole, le wali a instruit au représentant des forêts de faire le nécessaire dans les prochains jours. D’autre part, il a invité les jeunes à s’impliquer pour suivre une formation pour assurer la relève de leurs parents, pour les fellahs, le wali était stricte pour l’utilisation rationnelle des eaux et surtout d’utiliser les nouvelles techniques comme le goutte-à-goutte ou l’aspersion. Ensuite, le wali a visité une exposition des stands portant sur  la production des produits du terroir tout en écoutant les doléances des produits et  en donnant des instructions aux directions concernées de faire le nécessaire et a donné des orientations aux fellahs de la wilaya sur l’importance de l’agriculture dans les années qui viennent. 

B. Boufaden
Vendredi 2 Octobre 2015 - 16:38
Lu 143 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+