REFLEXION

JOURNEE MONDIALE DE L'ARBRE A MOSTAGANEM : Vers la création d'une forêt récréative à Stidia

Hier lundi 21 mars, annonçant le printemps, l’arbre est à la fête de par le monde, et Mostaganem n’a guère dérogé hier à la traditionnelle célébration annuelle. Sous le slogan « la forêt et l’eau», la cérémonie officielle dans la région fut célébrée à la maison forestière de Stidia à partir de 9 heures et s’est prolongée toute la matinée.



En marge de la cérémonie, nous avons appris de la part des cadres forestiers que des efforts sont déployés afin de préserver le patrimoine forestier de la wilaya. Aussi, parmi les dangers qui guettent le massif forestier local sont multiples et pas moins de 20 hectares sont menacés de déforestation par l’action humaine inconsciente de la valeur de ce trésor vert, oh combien important pour l’écosystème naturel des forêts de Mostaganem. La journée internationale des forêts, fut célébrée ainsi à travers des plantations symboliques, des expositions, des conférences et des tables rondes sur les multiples rôles et bienfaits de la forêt. Cette journée offre une occasion propice pour élargir le spectre de la sensibilisation autour de l'importance capitale des écosystèmes boisés pour l’équilibre de la vie sur terre. Le Conservateur des forêts par intérim a fortement insisté sur l’importance d’accorder un intérêt soutenu et une attention spécifique à l’égard des écosystèmes forestiers, sachant le rôle qui leur incombe en tant que hauts lieux de la biodiversité, garant de la conservation des eaux et des sols et pôle non négligeable de stockage de carbone et d’atténuation des changements climatiques, sans omettre, aussi, les multiples autres biens et services environnementaux (espaces récréatifs, tourisme…). Les 13 hectares de terrains consacrés au boisement sont sensés enrichir le patrimoine forestier et palier aux pertes en matière de couvert végétal dues aux incendies estivaux et aux coupes de bois illégaux, précise encore notre source. Par conséquent, une protection accrue et une gestion rationnelle de ces écosystèmes devient un impératif, compte tenu des pressions multiples et des bouleversements auxquels restent soumis ces milieux naturels. À la Maison forestière de Stidia, le wali de la wilaya de Mostaganem a appelé à la création d'un parcours touristique de randonnée pour permettre aux habitants de se promener dans cette future forêt récréative.

 

AS. Mohsen
Lundi 21 Mars 2016 - 16:53
Lu 216 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 06-012-2016.pdf
3.51 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+