REFLEXION

JOURNEE INTERNATIONALE DU LAIT : Les patrons du "lait" en conclave à Mostaganem

C’est en 2001 que la F.A.O institua la première journée internationale du lait. Célébré tous les 1 juin, le lait est considéré par les spécialistes comme une denrée appréciable qui mérite toute une réflexion pour son intérêt nutritionnel, son importance stratégique dans l’économie du pays et enfin la modernisation de la filière laitière.



En effet, une journée de sensibilisation et d’information pleine d’enseignements, a été  organisée par la direction du commerce de la wilaya de Mostaganem, avec le concours de l’office national interprofessionnel du lait, au sein de la faculté de chimie et chimie industrielle de Mostaganem (ex INES). Après une visite des stands d’exposition, les invités furent conviés à assister à plusieurs conférences sous le thème « promouvoir la production et la qualité du lait cru ». Pour la représentante de la direction des services agricoles, « La production laitière obéit à plusieurs caractéristiques dans notre wilaya comme la petite taille des troupeaux, l’affouragement en vert inexistant et un élevage mené en hors sol, ce qui sollicite une amélioration du rationnement de la vache laitière, du niveau de reproduction, du respect des mesures d’hygiène et la mise en place d’une organisation structurée ». L’intervenant du groupe avicole ouest mettra en évidence la politique d’importation de génisses gestantes avec pour objectifs une production lactée suffisante et la résorption des achats en lait de poudre». L’intervention en amont ou en aval des structures étatiques ou des groupements privés, abondent sur la production fourragères, les mesures préconisées pour le développement et l’intégration du lait cru, la logique économique contrariée et structures des coûts, les différents contrôles physicochimiques et microbiologiques, les méthodes de  désinfection et enfin le rôle des structures financières dans le cadre des investissements des jeunes dans la production du lait et de ses dérivés. Nous noterons à titre référentiel, que les aides publiques, octroyées aux éleveurs de la wilaya de Mostaganem, ont permis une augmentation de la quantité de lait collectée et du taux de collecte, qui ont doublés depuis le programme initié par la FNRPA, respectivement de l’ordre de 9 100 mille litres et 13% pour l’année 2013. Interviewé en marge des travaux, M. Moghtit Abdelhak, président de l’association des collecteurs de lait de la wilaya de Mostaganem, affirmera « que son collectif peut assurer une autosuffisance en lait crû pour toute la wilaya de Mostaganem, à condition que l’entreprise GIPLAIT consente à doubler ses capacités très limitées, face à la surproduction à laquelle nous faisons face du côté des éleveurs».

B.CHERIFI
Samedi 31 Mai 2014 - 10:42
Lu 664 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 07-12-2016.pdf
3.31 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+