REFLEXION

JOURNEE DE SENSIBILISATION A SIDI KHALED : 92 porteurs du Sida dont 40 femmes à Sidi Bel Abbès

Le centre de santé de Sidi Khaled a été au rendez-vous d’un intéressant rassemblement entrant dans le cadre de sensibilisation et d’information coïncidant avec la journée mondiale de lutte contre le sida. Organisé par le bureau local de l’organisation nationale du mouvement associatif et de la société civile avec la collaboration effective de la direction de la polyclinique de Sidi Khaled et de l’E .S.H. P de Lamtar, cet événement a été animé magistralement par les docteurs Oulmi et Rahmane.



Ces derniers avec  illustrations et chiffres à l’appui ont fait  un tour d’horizon  médical  sur  les causes, les  symptômes et les  conséquences, bref  sur la  gravité de cette  maladie destructrice  de l’individu et de  la société. L’on  note  à titre  d’exemple  que  selon le staff médical,  la wilaya  de Sidi Bel Abbès enregistre officiellement jusqu’ à preuve du contraire  le nombre de  92  patients porteurs de virus  du Sida  dont 40 femmes sans déterminer les tranches d’âge  dans les deux sexes  ainsi  que plus  de 90%  de cas d’infections  en Algérie  sont  tributaires des  relations sexuelles mettant ainsi en garde le danger  qui guette à tout instant les fauteurs dont la contamination est  inévitable, et la mise en garde du  risque provocateur  de mal  et d’ennui  notamment  envers de la  couche de jeunes la plus vulnérable. Une  sonnette d’alarme  qui ne vient que prévenir  l’environnement  a priori  la  famille  qui a une lourde tâche à entreprendre pour la lutte contre ce fléau social meurtrier. Par ailleurs, ce  fut au tour  du cheikh et  un cadre des affaires religieuses de Sidi Bel Abbès en l’occurrence  Mounsi Boualem  qui  relaya le thème du jour sur le plan religieux où  cette maladie ne devra nullement avoir place dans le monde  musulman, dira-t-il avant d’enchainer que  notre religion a été toujours  à l’avant-garde  dans  l’éradication de  ces  fléaux  qui  rongent  sans cesse et profondément notre société et  de conclure le cheikh Mounsi Boualem dira : « seule  la foi en Dieu et le retour  aux vertus de l’islam nous préserveront  d’une catastrophe humanitaire  bien que ces journées de sensibilisation sont à encourager et à multiplier à travers le territoire national. » En effet, bien que fraichement lancée dans le bain, la  jeune association de la société civile locale animée d’une volonté de fer a réussi sa  mission en matière d’organisation et de choix du thème qui est porteur de message édifiant à l’adresse  de la population locale,  de wilaya et même à l’échelle nationale. Enfin, il est à signaler  la présence d’une assistance encourageante  dont une  équipe des  experts en la matière voir les médecins venus de Sidi Khaled et  de Sidi  Lahcene.

B. Abderrahmane
Dimanche 6 Décembre 2015 - 16:56
Lu 243 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+