REFLEXION

JEUNES TALENTS - BENCHAOUCH YOUCEF (CADET US MOSTAGANEM): « Marcher sur les pas des grands joueurs et faire une grande carrière »

Doté de bonnes capacités physiques et techniques, le joueur Benchaouch Youcef est devenu le véritable maestro de son équipe, d’ailleurs son entraineur Abdelkader Kharroubi l’ex-joueur de l’ESM des années 80, compte beaucoup sur lui pour la construction du jeu et pour mener ses coéquipiers vers l’avant, son entraineur ne tarit pas déloge à son égard, il voit en lui un futur grand joueur à condition de rester serein et de s’entrainer assidument pour gravir les échelons.



JEUNES TALENTS - BENCHAOUCH YOUCEF (CADET US MOSTAGANEM): « Marcher sur les pas des grands joueurs et faire une grande carrière »
L’entraineur des séniors, Ghermoul Mokhtar, reconnait lui aussi que le joueur a des qualités sures et il doit garder la tête sur les épaules pour pouvoir percer, rencontré durant une séance d’entrainement, il s’est plié volontiers à nos questions :
Réflexion : Présentez vous aux lecteurs ?
B. Youcef : Je m’appelle Benchaouch Youcef, né le 21 décembre 1994, élève au lycée Idriss Senouci à Tijditt, je suis en première année secondaire.
Réflexion : Comment êtes vous venu au foot ?
B. Youcef : J’ai débuté au niveau des catégories de l’ESM (poussins et benjamins) puis j’ai du arrêter avant de revenir au sein des jeunes de Saint-jules, une école qui a formé de bons joueur et ou je me sens bien.
Réflexion : Comment jugez vous le parcours de votre équipe jusqu’à maintenant ?
B. Youcef : On peut dire qu’on a perdu certaines rencontres à notre porté et trop de points à domicile, cette situation est du en grande partie à l’absence d’un avant centre de métier mais on s’efforcera de bien négocier la fin de saison pour améliorer notre position au classement et occuper une bonne place. Il ne faut pas oublier qu’il y a de très bonnes équipes dans notre groupe à l’image de l’USMO et Medioni, cela nous permet de progresser.
Réflexion : Etes vous satisfait de ton rendement et de ton apport personnel au groupe ?
B. Youcef : Grâce aux conseilles de mon entraineur Kharroubi, je progresse d’une rencontre à l’autre, je travaille durement lors des entrainements pour maintenir mon niveau actuel. Je continuerais à travailler pour atteindre un niveau meilleur, j’ai tout l’avenir devant moi.
Réflexion : Quelles sont les difficultés que vous rencontrez ?
B. Youcef : Le problème majeur reste celui de notre domiciliation, on doit recevoir nos adversaire à Ain-Tedles, dons ce qui fait que l’on est constamment en déplacement. Le stade Benslimane est réservé aux clubs de l’ESM et du WAM, on aimerait au moins que l’on nous soulage avec l’ouverture du stade des 5 martyrs, qui est achevé depuis de mois mais qui reste jusqu’à maintenant non homologué.
Réflexion : le mot de la fin !
B. Youcef : Marcher sur les pas des grands joueurs et faire une grande carrière, je compte aussi réussir dans mes études. Je remercie aussi tous les entraineurs chez qui je suis passé depuis que je suis venu au football, un remerciement à mon actuel entraineur Kharroubi, mes dirigeants Miloud Benkhodja, Bensabeur, l’entraineur des séniors Ghermoul, le président Boukhatem, un grand merci à celui qui a m’a toujours soutenu et qui me donne toujours cette envie de travailler et de me surpasser, mon père Djilali.

Mihoub Houcine
Mardi 12 Avril 2011 - 10:59
Lu 1136 fois
SPORTS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+