REFLEXION

JET D’EAU DE LA CITE ZAGHLOUL : DEUX POMPES SUR SEPT EN MARCHE. .. : Où sont passés les responsables concernés ?

Que d’encre a coulé sur la mauvaise gestion qui ne fait que se développer de jour en jour dans la wilaya de Mostaganem. Malgré le bon vouloir de M. le wali qui a pris son bâton de pèlerin pour combattre le laxisme, l’impunité et la mauvaise foi de certains responsables locaux qui ont pris le pli de ne jamais faire un travail convenablement mais de se professionnaliser dans le médiocre et le bricolage.



Veulent-ils nous instaurer le principe du développement dans le sous-développement alors que des sommes faramineuses sont allouées pour des projets de grande envergure qui auraient pu d’une part embellir la ville et contribuer au bien-être du citoyen. A cet effet, il y a lieu de signaler que le jet d’eau de la cité Zaghloul qui était prévu pour être une perle est devenu un lieu abandonné et livré à lui-même sans aucun entretien. Ceci est le parfait exemple de la mauvaise gestion. Ce jet d’eau qui était la fierté des riverains de la cité Zaghloul ainsi que de leurs enfants. Les résidents de la cité ainsi que les retraités venaient après une rude journée de labeur accompagnés de leurs enfants se relaxer et se détendre pour oublier les affres de la vie et ses soucis d’une part et faire profiter leurs enfants de l’ambiance qui régnait autour de ce jet d’eau d’autre part.  Tellement enchantés par le cadre de vie et de l’environnement sain dans lesquels ils vivaient tel un conte de fée, les riverains contribuaient chacun de son côté et à sa manière à l’embellissement de cet havre de paix. Malheureusement, ce conte de fée s’est estompé après six mois seulement, pour devenir un cauchemar pour ces derniers qui ont vu ce jet d’eau se dégrader de jour en jour.  La construction de ce soit disant chef d’œuvre n’a pas été pris en charge correctement par les responsables concernés du fait que sur les sept pompes qui devaient être opérationnelles, seulement, après six mois deux fonctionnent car l’équipement acheté était de très mauvaise qualité, cela d’une part et d’autre part les jeux de lumière sont inexistants. Par ailleurs, l’éclairage public laisse à désirer et fait grandement défaut.  Il y a lieu de se poser la question de savoir pourquoi nos responsables locaux trouvent-ils un malin plaisir de toujours faire le travail à demi afin qu’il soit refait derechef. Serait- elle une astuce pour brader les deniers publics de l’Etat ? Devant le désappointement des citoyens qui crient leur déception, ces derniers lancent un appel à M. le wali pour plaider leur cause et d’user de son autorité pour exhorter les services concernés pour remédier à une telle situation.

Adel
Lundi 2 Novembre 2015 - 17:03
Lu 387 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 01-12-2016.pdf
3.59 Mo - 30/11/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+