REFLEXION

J’y suis, j’y reste…



J’y suis,  j’y reste…
Un directeur d’une agence foncière d’une wilaya de l’ouest du pays, n’a pas trouvé mieux que de procéder à la clôture d’un terrain appartenant à un particulier par un mur en dur élevé, et le mettre à la disposition de la CASNOS. Les responsables de la caisse n’ont pas perdu de temps de leur coté en placardant un panneau indiquant ‘’ propriété de la Casnos’’. Chose banale, personne n’y a songé qu’il y a infraction à la loi et violation de propriété privée. Le directeur en question est connu pour ses démêlées avec la justice, il aurait été même condamné à la prison avec sursis, mais il est toujours en poste.

Réflexion
Mercredi 25 Mai 2011 - 11:47
Lu 552 fois
NON-DITS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+