REFLEXION

Intox à prendre au sérieux



Intox à prendre au sérieux
A voir les réactions des autorités algériennes face à la prétendue «affaire des mercenaires algériens en Libye», on était fondé à penser que c’était de l’exagération et appréciation disproportionnée d’une rumeur, aussi grotesque soit-elle. Encore une fois, il s’avère que l’Algérie avait vu juste et n’avait fait qu’anticiper sur les développements de cette opération d’intox à laquelle, le makhzen marocain n’est pas étranger, puisqu’il en est même l’initiateur et le principal pourvoyeur de mensonges caractérisés. L’histoire prend une tout autre tournure avec la «plainte» déposée auprès de la Ligue arabe, assortie d’un tissu de contrevérités aussi invraisemblables les unes que les autres. La campagne avait déjà commencé aux tout débuts du conflit libyen avec la tentative d’implication des militants du Polisario et ensuite, aussi farfelue qu’ait pu paraître la nouvelle, les instigateurs de cette attaque médiatico-politique en règle se sont mis à vouloir incriminer l’Algérie et «ses mercenaires». Avec cette histoire de plainte auprès de la Ligue arabe, un palier supérieur est franchi, qui édifie sur une vérité, à savoir qu’il faut prendre l’affaire très au sérieux, pour ne pas dire se préparer au pire.

Réflexion
Mercredi 20 Avril 2011 - 10:58
Lu 392 fois
NON-DITS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+