REFLEXION

Intempéries : Au moins trois morts et des routes coupées



Intempéries : Au moins trois morts et des routes coupées
L'Algérie est toujours vulnérable face aux intempéries. Au moins trois personnes ont trouvé la mort, lundi à Tiaret et Mostaganem, emportée par les eaux des pluies diluviennes, a annoncé mardi la protection civile. Les régions nord du pays ont été affectées lundi par d'importantes chutes de pluies. De nombreuses routes notamment à Alger et Tipaza ont été inondées, provoquant des embouteillages monstres. Des parties entières de routes récemment construites ont été emportées par les eaux et la circulation restait toujours difficile mardi sur d'autres sections de routes notamment à Cheraga et Bordj El Kiffan, après les inondations de lundi.Les autorités locales n'ont pas encore retenu les leçons des inondations meurtrières de Bab El Oued à Alger en 2001 et de Gharadaia en 2008. Les travaux de nettoiement des avaloirs et le ramassage des ordures n'ont pas été fait convenablement alors que les nouvelles routes construites à Alger sont facilement inondées dès les premières pluies, faute d'un réseau convenable d'assainissement et d'évacuation des eaux pluviales.

. .
Mercredi 30 Septembre 2009 - 21:21
Lu 414 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 10-12-2016.pdf
3.37 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+