REFLEXION

Ingérence sécuritaire française



Ingérence sécuritaire française
On append que le département d’Alain Juppé a saisi la Présidence Algérienne, au sujet d’un ressortissant binational le nommé B.B., arrêté par les services de sécurité à son arrivé à l’aéroport Houari Boumediene le 18 août dernier. L’intéressé, ancien barbouze a quitté l’Algérie en 1994. Une ingérence immaculée du Quai d’Orsay dans les affaires sécuritaires de l’Algérie.

Réflexion
Dimanche 11 Septembre 2011 - 09:56
Lu 343 fois
NON-DITS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+