REFLEXION

Inacceptable dites-vous ?

Le fait que Nicolas Sarkozy ait menacé le Mali de représailles et d’avoir négocié dans les coulisses avec les terroristes de la branche armée d’El-Qaida au Maghreb, pour libérer leur otage Pierre Calmatte était-il acceptable ? Le fait d’extrader Rachid Ramda de la Grande Bretagne vers la France sans preuves matérielles, était-il acceptable ?



Inacceptable dites-vous ?
Torturer des hommes qui n’ont rien à voir avec le terrorisme au niveau du bagne de Guantanamo en violation du droit international, était-il acceptable ? Alors de quoi et au nom de quoi le président de la commission des droits de l’homme de l’assemblée parlementaire, se permet-il de critiquer fortement la décision d’extradition prise par la Slovaquie, d’un ressortissant algérien condamné pourtant pour des liens avec des réseaux terroristes? Il s’insurge et déclare que cette mesure était « inacceptable » et d’ajouter : » il s’agit d’une atteinte directe à l’autorité de la CEDH ». Alors monsieur le président, vous étiez où lorsque la France avait négocié avec les terroristes au détriment des efforts des pays du Sahel pour éradiquer le terrorisme? Vous étiez où monsieur le président lorsque Bush torturait des centaines de personnes innocentes à Guantanamo ? Vous étiez où lorsque les autorités françaises avaient appliquée la double peine contre des algériens en violation justement de ce que vous appelez la convention européenne des droits de l’homme ? De grâce taisez-vous ! Sinon soyez honnêtes avec vous-même avant de l’être avec les autres. Ce n’est que de l’hypocrisie et de la malhonnêteté dans l’air et ça sent d’ailleurs le brûlé. Vous qui êtes donneur de leçons et vous vous placez en maitre d’école, essayez au moins de regarder vers le ministère français de l’immigration et de l’identité nationale ou celui de l’intérieur ou cet autre outrage juridique à la décision du conseil de l’Etat en France concernant le port de la Burqa. Aujourd’hui, vous semblez ignorer monsieur Christos que vous n’êtes au fait qu’un maillon de la chaine dont la mission est très bien définie selon un ordre établi où chacun interviendra dans son champ d’action. Mais pour éviter toute polémique, sachez monsieur que l’Algérie est un pays souverain au même titre que tous les pays européens et autres du monde, il a entièrement le droit de formuler des demandes d’extradition contre tous ceux qui ont fuit la justice algérienne pour se mettre à l’abri en Europe avec la bénédiction des états et des gouvernements, en violation du droit international. Combien de terroristes ont été pris en charge par des pays européens et protégés aux frais de la princesse, sans que personne y compris ce défenseur de la Cour Européenne des droits de l’homme n’ait osé lever le petit doigt. Alors qu’est-ce que c’est cette politique de l’autruche, et pourquoi ne pas vouloir admettre que le temps des ordres est révolu à jamais, et que les pays comme l’Algérie doivent être respectés et traités d’égal à égal. Vous et vos semblables M. Christos, n’ont peur que de l’espèce Hitlérienne, et pour vous rassurez, sachez que cette race a disparu de la terre.

Amara Mohamed
Mardi 4 Mai 2010 - 11:47
Lu 442 fois
CHRONIQUE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+