REFLEXION

Il se présente pour porter plainte et il se fait arrêter



Il se présente pour porter plainte et il se fait arrêter
Un citoyen, âgé de 28 ans, sans qualification professionnelle, sût de lui, comme à l’accoutumée, apparemment sans problème (selon les dires de ses voisins et de son entourage), se rend au commissariat de son quartier pour déclarer le vol de son poste radio et les papiers de son véhicule garé en bas de l’immeuble où réside sa sœur mariée, à qui il venait de rendre visite. Après avoir décliné son identité et répondu à toutes sortes de questions pour les formalités du procès-verbal il se voit accusé d’une infraction au code de la route qu’il aurait commise trois mois auparavant. L’agent qui a pris sa déposition lui fait remarquer qu’il avait grillé un feu rouge à une intersection et pris la fuite lorsque le policier de faction en ce lieu l’avait sifflé. Il fait mine de ne point se souvenir de ce jour là. Sûr de lui, l’agent insiste et lui exhibe le P.V. dressé le jour même par le policier de service, tout en lui indiquant le lieu, l’heure et l’immatriculation de son propre véhicule. Après un long moment d’hésitation et se trouvant devant le fait accompli, il acquiesça…

. .
Mercredi 24 Mars 2010 - 10:50
Lu 425 fois
NON-DITS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+