REFLEXION

Il s’interroge



Moul Firma  est à Mazagran sur le Chemin des Crêtes. Il rage contre la houkouma. Il ne comprend pas pourquoi le ciment dont le prix d’usine toute taxe comprise 300 dinars le sac de  50 kg se retrouve sur le marché à 500 dinars alors que la marge bénéficiaire est fixée à 50 dinars. Et pourtant, le ciment est comme les oranges. On en voit partout et les prix sont inabordables. Et aussi, se dit-il, la houkouma paie bien des fonctionnaires pour sévir contre les fraudeurs. Où sont-ils ? Que fonts-ils ? Qui est leur chef ?

Réflexion
Dimanche 29 Janvier 2012 - 10:51
Lu 211 fois
NON-DITS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+