REFLEXION

Il est enterre en Algerie depuis 2005 :Une française veut rapatrier les restes de son mari



Le mari de Marie-Antoinette Hali est mort dans son pays natal, l'Algérie, en 2005. Il y a été enterré contre sa volonté et sa veuve veut récupérer le corps. Marie-Antoinette s'est rendue en Algérie sur la tombe de son époux, mais elle n'arrive pas à obtenir l'autorisation de rapatrier son corps. Le 6 décembre de cette année-là, son mari, Mohand, part en Algérie pour enterrer son frère, décédé dans les Ardennes, mais souhaitant reposer dans sa terre d'origine. Le couple ardennais possède une maison au « bled », mais n'ayant pas le téléphone, il prévient son épouse qu'il ne donnera pas de nouvelles pendant sa semaine d'absence.Une semaine passe, puis deux, puis trois, sans nouvelles. « C'était d'autant plus anormal qu'il n'aurait jamais manqué la période de Noël ici » explique son épouse. Mme Hali réussit finalement à joindre la poste locale qui lui annonce la mort… de son époux. Elle pense à un quiproquo, à une erreur entre l'identité des deux frères. Elle joint la mairie qui lui confirme la terrible nouvelle : son mari est bien mort… et enterré ! Elle s'insurge, car son mari, de nationalité algérienne, mais Français de cœur, arrivé ici en 1959, menuisier chez Jeantils-Gillet et avec qui elle est mariée depuis 1964, n'a jamais envisagé d'être enterré en Algérie.Marie-Antoinette Hali pense pouvoir récupérer le corps au plus vite, un caveau étant déjà prêt à accueillir la dépouille de son mari à Prix-lès-Mézières.                       

Seif-Eddine
Mardi 9 Octobre 2012 - 23:00
Lu 959 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 07-12-2016.pdf
3.31 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+