REFLEXION

Il assassine son ami et regagne sa soirée sans état d’âme : Un homme d’affaire égorge son ami pour une affaire d’honneur



Il  assassine son ami et regagne sa soirée sans état d’âme : Un homme d’affaire égorge son ami pour une affaire d’honneur
Dans son audience de la semaine dernière, la cour criminelle d’Oran a eu à traiter l’épineux dossier d’un crime crapuleux, où la victime a laissée la vie, assassinée par son ami, un entrepreneur de profession qui l’a froidement égorgée à l’aide d’un cran d’arrêt, avant de s’emparer de son véhicule et prendre la fuite, prétextant le mobile de sauvegarde de son honneur.

Les déclarations du principal inculpé (H.M) ont soulevé, lors de cette audience beaucoup d’interrogations auprès de l’assistance, lorsqu’il a avoué que le mobile l’ayant poussé à assassiner son ami, touche à son honneur. La victime aurait voulu attenter à sa pudeur le jour des faits, alors qu’il était en état d’ivresse. Les faits remontent au 9 juin de l’année écoulée, où la victime et le coupable étaient ensemble en train de se griser autour d’une table garnie de vin à Arzew. Après cela, ils se sont dirigés vers Oran pour terminer leur soirée. En cours de route, alors que la victime conduisait sereinement et sans la moindre inquiétude son véhicule, le coupable qui n’est autre que son ami, s’empare d’un couteau et le poignarde mortellement de 24 coups, avant de l’égorger en lui sectionnant la carotide. La victime gisait dans son sang, agonisait, a rendu l’âme à l’intérieur de la voiture. Après son forfait, et devant l’ampleur de l’acte irréparable qu’il venait de commettre, lui, un homme d’affaires et importateur très connu à Oran, n’a trouvé d’autres solutions que d’emmener le corps de la victime pour le balancer dans un endroit à Kristel. Le coupable aurait aussi avoué qu’il avait été aidé dans ce crime par une troisième personne qui était présente dans la voiture, au moment des faits. Il a déclaré aussi, qu’après ce forfait, ils se sont dirigés, lui et son complice sans la moindre conscience vers Kristel pour prolonger leur nuit d’ivresse dans une boite de nuit. En cours de route, l’assassin a constaté qu’il devait se débarrasser des ses vêtements complètement maculés de sang, alors il changea de direction pour se rendre chez lui. Avant d’arriver à son domicile, le principal inculpé ne maîtrisant guère son véhicule, sous l’effet bien sur de l’alcool, eût un accident de la circulation à proximité de l’hôtel Sheraton. Au moment de l’arrivée des forces de l’ordre, l’inculpé a pris la fuite, ce qui a semé le doute dans l’esprit des policiers, du fait que l’intérieur de la voiture de marque Clio était complètement maculé de sang. Sur ce, une enquête a été déclenchée, laquelle, a abouti à l’identification du propriétaire de la voiture, qui n’est autre que la victime. Quant au principal assassin .

. .
Mercredi 20 Mai 2009 - 08:05
Lu 374 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+