REFLEXION

ISSUS D’ECOLES PRIVEES DE FORMATION PARAMEDICALE : De jeunes diplômés mostaganémois dans l’impasse



Bien qu’ils aient dépensé des millions  pour  obtenir un diplôme leur permettant d’accéder au  monde du travail  via  une activité salariale, quelques jeunes sortis d’une école privée d’études  paramédicales se sont retrouvés après de longues années d’études au chômage.  En effet, en dépit  du fait que  ces jeunes disposent du même diplôme  que celui des  jeunes sortant  des établissements publics.   Par ailleurs, le programme  de formation était même  plus concentré  que celui  des  écoles  publiques  dont les élèves  n’ont suivi  que 08 mois  d’étude  et un seul  stage pratique.  Selon  les concernés l’examen final s’est passé  selon les  normes et au même  titre  que les élèves  des écoles publiques  soit  deux stages pratiques et un examen écrit  auxquels l’ensemble  des élèves  des écoles  de l’Etat  et d’autres écoles privées   existantes   avait participé. Dans ce contexte, les jeunes  ne savent plus à quel saint se vouer  , et n’ont plus rien  à faire que  de s’adresser directement  au ministre  de la santé  qui pourra  modifier   le cadre  juridique de la gestion  des  ressources  humaines  dans  le secteur ou bien  tout simplement interdire  l’activité  des écoles privés  qui’ ne font  que produire  des jeunes  diplômés qui ne pourront jamais  travailler.     

Tayeb Bey Aek
Vendredi 28 Mars 2014 - 17:16
Lu 221 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 01-12-2016.pdf
3.59 Mo - 30/11/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+