REFLEXION

IRRIGATION PAR LES EAUX USEES EPUREES : Une station pilote à Tlemcen



L’irrigation des terres agricoles par les eaux usées épurées, une expérience lancée en 2002, commence à donner des résultats probants, avec la réussite du projet pilote d’Ain El Houtedans la wilaya de Tlemcen qui irrigue plus de 900 hectares. En effet, la station d’épuration (Step) fournit gratuitement aux agriculteurs un volume de 30.000 m3 par jour, destiné à irriguer des oliviers et des orangers, les eaux épurées ne représentent aucun danger pour la santé du consommateur."Aucun cas n’a été signalé et aucune plainte n’a été enregistrée jusqu’à présent, quant à une éventuelle contamination bactérienne des fruits irrigués par ces eaux ", indique  notre source. Seuls les arboriculteurs sont autorisés à exploiter ces eaux usées épurées, contrairement aux cultures maraichères qui ne peuvent aucunement être irriguées par ces eaux. Un arrêté interministériel, promulgué en janvier 2012, fixe les critères d’utilisation et de prévention des risques liés aux eaux usées épurées exploitées à des fins d’irrigation ainsi que la liste des cultures pouvant être irriguées par ces eaux. La sélection des Step destinées à l’irrigation se décidera selon les besoins en eaux des régions où elles sont implantées, a-t-on expliqué. Il est à noter, que le problème de la sécheresse dont souffre la région qui a poussé les décideurs à tenter l’exploitation des eaux usées épurées de la station d’Ain El Houte, conclut notre source.               

Ikram
Dimanche 30 Juin 2013 - 08:51
Lu 114 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+