REFLEXION

INVESTISSEMENTS TOURISTIQUES A ORAN : Les raisons du blocage ?!



A Oran, de nombreux investisseurs attendent le fameux paraphe, qui leur permet de commencer l’opération de construction d’hôtels et non de résidences familiales, comme on leur propose de part et d’autre. Il s’est avéré qu’à partir du quatrième étage, cela devient une résidence familiale. Un état de fait, qui «risque de compromettre les cohérences édictées par les schémas directeurs de l’aménagement touristique, (Sdat), adopté par le gouvernement en 2008» s’inquiète le ministère du tourisme dans un document signé en date du 12 juin 2013. Selon ce même document, «de nombreux projets d’envergure recensés ces dernières années, n’ont pu être engagés au niveau de ces espaces, en raison de contraintes liées à la fois aux modalités de concession,  ainsi qu’à caractères juridiques». Ces dernières sont liées au fait, que la mise à disposition des assiettes foncières, soit soumise à l’existence préalable des Plans d’aménagement touristique, (PAT), dont la réalisation est confiée par l’État à l’ANDT. «Il est urgent de traiter ces contraintes et libérer l’investissement touristique» lit-on dans l’instruction du ministère du tourisme, qui indique avoir constaté de «nombreux cas de détournements de vocation de ces assiettes, y compris par des collectivités publiques, pour couvrir leurs besoins en équipements». L’ex-ministre Mohamed Benmeradi avait déclaré, en avril dernier, que pas moins de 130 projets touristiques étaient bloqués, faute de PAT, alors que plus de 700 nouveaux hôtels sont en cours de réalisation à travers le pays.
               

Medjadji. H
Mardi 5 Novembre 2013 - 17:22
Lu 398 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+