REFLEXION

INVESTISSEMENT : Les entreprises algériennes seraient autorisées à investir à l’étranger

Le site d’information en ligne TSA vient d’indiquer que le gouvernement algérien vient d’autoriser les entreprises algériennes qui désirent investir à l’étranger.



Il s’agit d’un règlement de la Banque d’Algérie qui permettra à des opérateurs privés d’investir à l’étranger pour acquérir des entreprises ou ouvrir des bureaux de représentation. La même source indique qu’actuellement, seule Sonatrach obtient des autorisations pour investir à l’extérieur de l’Algérie. Une dizaine d’opérateurs privés seraient éligibles à ces nouveaux critères de la Banque d’Algérie. L’entreprise doit d’abord respecter le principe de complémentarité de l’activité. Deuxième critère : l’entreprise doit être exportatrice. Elle doit utiliser ses fonds propres pour effectuer son investissement à l’étranger. Comprendre : le recours aux crédits bancaires pour investir à l’étranger est interdit. Le critère suivant concerne les parts que doit détenir l’investisseur algérien dans la société étrangère : elles doivent être supérieures à 10% du capital. Il fixe, enfin « un plafond » de l’investissement. Ce dernier sera variable. Il est calculé selon des indicateurs de l’activité de l’entreprise.

A.S.M
Mercredi 12 Novembre 2014 - 17:41
Lu 314 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+