REFLEXION

INSTALLATION DES ASSEMBLEES ELUES A ORAN : La valse à deux entre le FLN et le RND



INSTALLATION DES ASSEMBLEES ELUES A ORAN : La valse à deux entre le FLN et le RND
Hormis quelques escarmouches qu'a connues la commune d'Oran, l'installation par les autorités locales de toutes les assemblées élues au niveau de toutes les communes de la wilaya, qui en compte 26, s'est déroulée sans encombre. C'est ainsi que les derniers présidents d'APC à être installés en ce début de semaine sont ceux d’Oran et de Ain  El  Bia. A l'évidence, il faut admettre que le duo FLN-RND continue à avoir la main mise sur les collectivités locales, sauf que la surprise de ces dernières joutes électorales nous est parvenue de la ville de Boufatis, où le parti des forces socialistes (FFS) a fait une intrusion remarquable, qui a enlevé la seconde agglomération de la wilaya  d’Oran. L'autre fait saillant vient du parti MJD qui a pris les commandes l'APC de Ain El Bia, fief du RND et enfin l’aplatissement du courant islamiste qui n'a réussi à conquérir aucune APC. Donc, c'est une valse à deux entre le FLN et le RND, alors que les autres formations politiques continuent à faire les petits pas dans un paysage politique dominé par le vieux parti et son clone le RND. Tout compte fait, le parti d’Ahmed Ouyahia qui a remporté la tête de l'APW prend aussi les commandes des communes d’El Ançor, et de  Mers El Hadjadj. Quant à son rival le FLN, qui ce dernier n’a récolté lui aussi que de deux  APC, celle d’Oran et d’Es Senia mais s’est contenté de se  présenter en seconde position dans presque  l’ensemble des  26 communes de la wilaya d’Oran.                     

Medjadji. H
Samedi 22 Décembre 2012 - 00:00
Lu 276 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 06-012-2016.pdf
3.51 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+