REFLEXION

INSTALLATION DE L’ASSEMBLEE POPULAIRE DE WILAYA D’ORAN : Abdelhak Kazi Tani, nouveau P/APW

L’accord historique conclu entre trois formations politiques à savoir le RND, le PT et le MJD a abouti à la première alliance signée entre ces trois partis pour constituer une majorité à l’Assemblée populaire de wilaya. Cet accord a permis ainsi à Kazi Tani Abdelhak, tête de liste du RND, d’être intronisé nouveau P/APW lors d’une cérémonie d’installation présidée par le wali.



INSTALLATION DE L’ASSEMBLEE POPULAIRE DE WILAYA D’ORAN : Abdelhak Kazi Tani, nouveau P/APW
Entre temps, pour sauver la face, après avoir perdu l’APW, avec une majorité écrasante 31 voix du  RND  contre 24 voix du FLN, le vieux parti  avait alors tenté de réagir en s’alignant avec le MPA  et le RND pour prendre les rênes de l'APC du chef-lieu, d’Oran  en l’occurrence. L’information avait même été relayée par certains canaux, sans doute pris par l’euphorie partisane, qui annonçaient le deal, synonyme de victoire du FLN à la dite APC. Mais entre temps, il s’avérera que du côté RND, cette décision était loin de faire l’unanimité au sein de la structure, encore moins d’avoir l’aval de la direction du parti. Pire, on fera, vite, endosser ce prétendu engagement au seul signataire du protocole d’accord qu’auraient paraphé les trois partis. La vraie alliance, le RND finira par la sceller, avant-hier, en rejoignant officiellement le duo PT – MJS. Ce qui a donc abouti à un véritable pacte conclu entre ces trois formations, « applicable pour la gestion de l’APW d’Oran mais  l’APC  » durant ce mandat 2012 – 2017. La rencontre a eu lieu au siège de la Kasma 2  à –Oran  en présence de hauts responsables régionaux et cadres des trois partis. L’accord conclu consiste à ce que «chaque parti postule à la présidence de l’APC  dont il a pris le plus grand nombre de sièges, ou à défaut, le plus grand nombre de voix, les autres partis s’engagent à soutenir le postulant ». En ce qui concerne l’APC d’Oran, il a été spécifié que le FLN, à qui revient la municipalité, devra « octroyer deux vice-présidences au MPA, deux au FM, et une au MJD. Les commissions seront également réparties entre les quatre formations, à savoir : « une au MPA, deux au FLN, deux au FM et une au MJS. » Les huit délégations de l’APC seront réparties aux quatre. Par ailleurs au niveau de l’APW, le MJD et le PT, qui aura également une vice présidence, devra aussi céder une vice présidence et deux commissions à chacun des partis. Pour conclure ,le  FLN  avec sa  vieille carcasse des  dix membres  de comité central qui étaient alignés parmi les 10 premiers en compagnie des  deux e x wali et des avocats et autres  e x membres de l’ APN  à  l’image du  beau frère de Yazid Zerhouni  le chirurgien Boualga Omar  e t consort n’ont  pu négocier convenablement le fauteuil d e la présidence et il a  fallu à 20 h qu’un membre du sénat pour ne  pas citer de nom qui avait proposé aux  deux partis du  MJS et du PT pour lui  vendre  04 voix moyennant la somme de 500 millions de  cts et qui dit mieux ,malheureusement le choix a été déjà fait pour introniser le  tête de liste  du  RND Kazi Tani Abdelhak avec 31  voix contre 24 voix du  FLN et l a séance de l’opération du  vote de  l’article 80 du code électoral a  donné son fruit pour un second mandat du parti  RND  à la tête de l’ A PW d’Oran.

Medjadji.H
Mardi 11 Décembre 2012 - 00:00
Lu 1068 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+