REFLEXION

INSPECTION DU TRAVAIL D’ORAN: La lutte contre l’exploitation de l’enfant, une des priorités

Les enfants , de par leur constitution physique fragile, sont particulièrement exposés à ressentir les influences novices de certains travaux pénibles. Des mômes exploités par des patrons en marge de toute protection de leurs parents qui eux-mêmes, du fait de la détérioration de leurs conditions sociales, de la paupérisation et du chômage poussent leurs progénitures vers le travail à un âge prématuré.



C’est une aubaine pour les patrons qui profitent au maximum de la faiblesse de ces gamins, par ce que ceux sont des êtres qui ne rouspètent pas, ne débattent pas les prix, se contentent du peu qu’on leur donne et ne savent même pas ce qu’est une assurance sociale. Pour mettre fin à cette exploitation à cet âge, l’inspection du travail de par ses inspections sur le terrain a axé son intervention sur la lutte contre ce négoce puni par la loi, dont elle a fait l’une de ses priorités en matière de contrôle et de sensibilisation. A cet effet, l’inspection du travail d’Oran a lancé durant l’année 2010, selon M.Affoune Abedewahab, inspecteur de wilaya, une opération de sensibilisation intitulée « un été sans travaux pour les enfants ». Celle-ci a touché 1900 enfants au niveau des centres de vacances et au cours du mois de décembre passé, elle a organisé au niveau de 25 établissements scolaires au sein desquels plus de 2200 écoliers ont été sensibilisés sur les dangers du travail prématuré notamment du point de vue de l’âge légal autorisant le labeur et celui des conditions de travail pour les mineurs à la faveur de la création d’une commission inter sectorielle de la prévention et de lutte contre le «commerce» des enfants, par la même, cette commission poursuivra ses actions d’information et de sensibilisation au niveau des wilayas d’Alger, Tipaza, Boumerdès, Jijel, Aïn-Témouchent, Mostaganem et Chlef et ce, en étroite collaboration avec l’agence nationale des loisirs de la jeunesse (ANALJ) et les directions de la jeunesse et des sport (DJS) des wilaya citées. Par ailleurs, dans le même sillage, les services déconcentrés de l’inspection du travail, ceux de la médecine du travail et de médecine scolaire ont animé du 13 au 20 février de l’année en cours des journées d’information et de sensibilisation contre le travail des enfants. Dans un autre contexte, a cité M. Affoune, l’inspection du travail d’Oran a organisé des sorties sur le terrain pour plus de 2590 visites de contrôle qui se sont soldées par la constatation de 1.324 infractions du code du travail dont celles ayant trait avec la non-affiliation des ouvriers à la sécurité sociale, le placement et l’emploi, les salaires et les conditions générales du travail ainsi que le contrôle de la main-d’œuvre étrangère.

N.Bentifour
Dimanche 10 Avril 2011 - 11:57
Lu 1285 fois
RÉGION
               Partager Partager


1.Posté par pedro le 28/10/2012 14:55

Il y a deux espagnoles du bureau d’étude ENSITRANS qui travaillent sur le projet du tramway d’Oran au siège régional de l’entreprise du métro d’Alger (EMA) Oran avec un visa touristique et cela depuis longtemps sans qu'ils soient inquietés? !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Adresse Cité Loubet N°4 rue Germond Gautier ORAN

2.Posté par jaume le 28/10/2012 15:33
Il y'a deux espagnols qui travaillent sur le tramway d'oran au siege de l'entreprise du metro d'alger (EMA) cité loubet N°4 rue germond gautier oran direction regionale avec un visa touristique et ce depuis longtemps sans que quelqu'un ne les inquietent..

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+