REFLEXION

INDUSTRIE AGROALIMENTAIRE : 17.000 entreprises et 120.000 salariés en Algérie

L’industrie agroalimentaire totalise 17.000 entreprises privées et publiques en Algérie. Plus de 50 % de la production intérieure brute est assurée par ce secteur d’activité.



INDUSTRIE AGROALIMENTAIRE : 17.000 entreprises et 120.000 salariés en Algérie
Un chiffre avancé dimanche à Alger par Mohamed Bacha, directeur général de l’intelligence économique et de la prospective au ministère de l’Industrie et de promotion des investissements, en marge des assises nationales sur les industries agroalimentaires. “L’industrie agroalimentaire est la plus importante du pays. Plus de 50 % de la production intérieure brute est assurée par ce secteur d’activité. Cette industrie emploie plus de 120.000 salaries. Cela représente 45 % des salariés du secteur industriel”, a-t-il annoncé.
L’agroalimentaire est selon lui à la croisée de plusieurs secteurs qui ont des dynamiques complexes. “Nous devons renforcer la relation entre l’agriculture et l’industrie. Les industriels ont recours systématiquement à l’importation. Or la matière première existe au niveau national. Mais, souvent cette matière n’est pas produite selon les spécifications industrielles requises”, a-t-il souligné. Selon lui, la valeur des importations annuelles de produits agroalimentaires avoisine les 8 milliards de dollars. “Alors que nous arrivons au mieux à exporter 120 millions de dollars par an de produits agroalimentaires. Nous voulons au moins multiplier par dix ce volume d’exportation dans les dix prochaines années”, a indiqué Mohamed Bacha.
L’Algérie vient de se doter d’un nouveau plan national destiné au développement des industries agroalimentaires. Élaboré par le ministère de l’Industrie et de la promotion des investissements, ce plan sera lancé à la fin de l’année et sera applicable jusqu’à 2014. “Pour avoir la sécurité alimentaire, il faut rassembler la ressource nationale d’une manière optimale. Nous voulons que toutes les parties prenantes aient des espaces de communication et de complémentarité pour ne pas travailler d’une manière isolée”, a-t-il soutenu suggérant la création d'un Conseil national à mettre sous l'autorité du Premier ministre pour tracer une stratégie à long terme pour le secteur de l'agroalimentaire.

El Kenz
Mardi 23 Mars 2010 - 10:38
Lu 3372 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 05-12-2016.pdf
3.51 Mo - 05/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+