REFLEXION

INCENDIE AU SERVICE DE PEDIATRIE DE L’HOPITAL DE TENIET-EL-HAD : Des dégâts matériels, des asphyxiés et un nouveau né carbonisé



INCENDIE AU SERVICE DE PEDIATRIE DE L’HOPITAL DE TENIET-EL-HAD : Des dégâts matériels, des asphyxiés et un nouveau né carbonisé
Panique générale, l'imprévu est arrivé et personne des présents ce jour là ne croyait ses yeux, ils se disaient que triste destin que celui de voir sortir au monde un nouveau-né après un grand effort d’une équipe médicale spécialisée et la voir par la suite victime d’un incendie qui lui ôte subitement la vie. C’est ce qui vient d’arriver à un nouveau né de l’hôpital de Teniet-el-had. En effet, selon les informations émanant de la protection civile, un grand feu s’est déclaré avant-hier dans la nuit du lundi au mardi, vers deux heure du matin, au deuxième étage, plus précisément au service de pédiatrie, la même source confirme que la nature de la construction en préfabriqués a considérablement aidé dans la propagation du feu dont la cause reste officiellement inconnue mais certaines indiscrétions parlent déjà d’un problème électrique survenu sur les câbles et les sorties électriques trop usés pour tenir le coup plus que ces années. L’intervention et la spontanéité du personnel exerçant a quand même pu sauver plusieurs vies mais les flammes étaient très dangereuses qu’ils n’ont rien pu faire pour sauver ce nouveau né. Les éléments de la protection civile n’ont pu circonscrire le feu qu’après près de deux heures de lutte contre les flammes. En somme, cet incident incite les responsables à mieux réfléchir et si le décès de ce bébé était la volonté de Dieu dont personne ne peut fuir, il n’en demeure pas qu’une fois l’information arrivée à la rue, certains se sont solidarisés avec la famille du défunt mais sont légitimement allés poser les questions suivantes ; à quand l’éradication des constructions en préfabriqué qui datent de près de trente ans ?Quel a été le rôle de l’équipement anti-incendie se trouvant à l’intérieur de l’établissement hospitalier ? Pouvait-on éviter cet incendie dans cet établissement sensé être plus sécurisé et rassurant ?

A.Ould El Hadri
Vendredi 20 Août 2010 - 11:17
Lu 230 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+