REFLEXION

IMPLANTATION D’UNE BASE MILITAIRE AMERICAINE EN ALGERIE : Bouteflika dit « non » à Obama !

Le président Abdelaziz Bouteflika dit « non » à Barak Obama au sujet de l’implantation d’une base militaire américaine aérienne de drones secrète sur le territoire Algérien. L’information a été rapportée par le journal américain «RAY DAY». La décision du chef de l’Etat a été saluée par tous les algériens, car même, si ce « Niet » pourrait envenimer les relations entre les Etats-Unis d’Amérique et l’Algérie, la stabilité et la dignité du pays d’un million et demi de chahid est plus importante que le ravissement du premier gendarme du monde.



Le gouvernement algérien a émis un refus catégorique suite à une demande des États-Unis pour la création d’une base américaine secrète pour les avions sans pilote (drones) au Sud du pays, selon le journal « Ray Day » édité par le célèbre journaliste et écrivain Abdel-Bari Atwan, citant des sources diplomatiques fiables à Washington. Les mêmes sources ont indiqué que John Kerry le secrétaire d'État des États-Unis avait discuté avec les autorités algériennes des risques sur l’existence de groupes militants islamistes appartenant à «Al-Qaïda» dans le Sahara, le Sahel et le triangle qui est situé sur les frontières avec la mauritanien, l’Algérie et le Mali, notamment les partisans d’« Ansar El Chariaa » et Mokhtar Belmokhtar affiliés à Al-Qaïda au Maghreb Islamique (AQMI), où il a suggéré la mise en place d'une base américaine comme l'une des ‘’mesures nécessaires’’ pour faire face à ce danger éminent. Mais les autorités algériennes ont été réticentes à accorder cette demande, ce qui a poussé  l'Administration Américaine à répondre par le refus à une demande algérienne pour un contrat d’achat d’avions sans pilote (drones). L’ambassadeur américain en Algérie, a confirmé ce rejet dans une interview avec le site « Tout Sur l'Algérie » quand il a dit que « son pays refuse de fournir à l’Algérie des avions « offensifs » sans pilote appelés ‘’drones’’, selon les principes qui empêchent la fourniture de ce type d'armes à d'autres pays, mais il envisage de vendre des avions de ce type, « Drunz » mais « non-offensive », et que les négociations se poursuivent entre les deux pays dans ce sens.           

Touffik
Dimanche 11 Mai 2014 - 21:29
Lu 8052 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+