REFLEXION

IMMIGRATION CLANDESTINE : Plus de 1000 marocains arrêtés en Algérie en 2012

L’immigration clandestine est un volet important par lequel le Maroc tente de faire pression sur l’Algérie afin qu’Alger finisse par ouvrir ses frontières terrestres fermées depuis l’année 1994.



IMMIGRATION CLANDESTINE : Plus de 1000 marocains arrêtés en Algérie en  2012
Plus de 1000 clandestins  marocains ont été interceptés aux frontières Ouest et Sud-Ouest par les services de sécurité depuis le début de l‘année en cours. Voilà ce que le Maroc nous «offre» en contrepartie de la politique algérienne. Une pression sur Alger pas plus que ça. Les autorités marocaines se disent prêtes à collaborer avec leurs homologues algériens, mais en réalité ce ne sont là que des discours faits pour êtres consommés ailleurs. Avec sa politique malsaine, double-tranchante si nous osons le dire, le Maroc est en train d‘enfoncer ses relations avec son voisin algérien. En encourageant ses compatriotes à se rendre en masse vers l‘Algérie, le Royaume chérifien tente, de cette manière, d‘exercer des pressions sur Alger. Les chiffres sont alarmants. Depuis le début de l‘année en cours nous y sommes déjà à plus de 1.000 Marocains ayant foulé les pieds sur le sol algérien, cela d‘une manière illégale. Ces Marocains, tous des jeunes, mais parfois en famille, arrivent à regagner le territoire algérien via les frontières Ouest et Sud-Ouest du pays, à la recherche d‘une terre salutaire, surtout que les conditions sociales ne sont pas clémentes au Maroc. Rien que pour le mois de novembre en cours,  déjà  plus de 50 immigrants marocains ont été interceptés en Algérie. Ces derniers souvent des maçons, agriculteurs et sculpteurs de métiers, choisissent de tenter l‘aventure en Algérie. Ils arrivent à passer les frontières algériennes avant de se rendre dans les villes de l‘ouest du pays, et cela dans des taxis, bus et trains. D‘après ces mêmes sources, les immigrants marocains établissent, auparavant, des contacts avec leurs compatriotes, déjà présents et installés en Algérie. Grâce à ces contacts, les nouveaux débarqués marocains arrivent, très facilement, à trouver un emploi, même dans n‘importe quelle ville algérienne. Les employeurs sont souvent des particuliers ayant besoin d‘un très bon maçon pour rénover leur domicile ou carrément pour bâtir leurs nouvelles maisons.

Riad
Mardi 20 Novembre 2012 - 00:00
Lu 941 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+