REFLEXION

ILS RECRUTAIENT DES JEUNES POUR COMBATTRE EN IRAK : Deux terroristes condamnés à 3 ans de prison ferme à



ILS RECRUTAIENT DES JEUNES POUR COMBATTRE EN IRAK : Deux terroristes condamnés à 3 ans de prison ferme à
Le tribunal criminel près la cour d’Alger a condamné avant - hier les accusés Madani Zine El Abidine et Karouani Achour à 3 ans de prison ferme pour appartenance à un groupe terroriste activant à l’intérieur et à l’extérieur du pays.
Deux autres accusés ont été acquittés dans la même affaire.
Selon l’arrêt de renvoi, les deux accusés appartenaient à un réseau terroriste relevant du groupe salafiste pour la prédication et le combat (Gspc) et d’Al Qaîda en Mésopotamie qui recrutait de jeunes Algériens pour aller combattre en Irak. L’accusé Zine El Abidine a reconnu, au cours de l’enquête, avoir été chargé par le dénommé Zaâbouni Mourad de recruter des éléments dans la région de Boumerdès, lequel l’a informé avoir établi un contact avec Abou El-Walid Etounsi et lui a demandé de se rendre en Tunisie pour rencontrer ce dernier et coordonner leurs efforts pour introduire les nouveaux éléments en Irak. L’accusé a également reconnu que le dénommé Abou El-Walid Etounsi leur a donné le financement nécessaire pour emmener les nouveaux éléments en Syrie, où d’autres personnes les ont pris en charge pour rejoindre les groupes terroristes en Irak.
L’accusé Karouani Achour a, de son côté, reconnu, lors de l’enquête, avoir été recruté par le premier accusé qui lui a proposé de mener le djihad en Irak contre les Américains. Il a précisé s’être, en effet, rendu en Syrie en avril 2003 avec le premier accusé pour se rendre ensuite avec d’autres étrangers dans la région d’Abou Kamel à la frontière syrienne, puis dans la ville d’El Qail en Irak, où ils ont été arrêtés par les gardes-frontières.
Au cours de l’audience, les deux accusés ont nié tous les chefs d’accusation retenus contre eux. Le ministère public a requis 20 ans de prison ferme et un million de dinars d’amende à l’encontre des accusés. Après délibération une peine de 3 ans de prison ferme a été infligée à l’encontre des accusés.

Sadek
Lundi 11 Janvier 2010 - 23:01
Lu 328 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+