REFLEXION

ILS FAISAIENT LA FIERTE DE MOSTAGANEM : Qu’est il advenu des artisans de la ville ?

Que sont-ils devenus ces artisans aux doigts magiques qui faisaient la fierté de Mostaganem ville des traditions et de la culture, ils ne sont plus là, seule une minorité spécialisée dans l’habit traditionnel exerce encore, et on se demande jusqu’à quand, car au train où vont les choses, même cette catégorie est en voie de disparition. Quelles sont les raisons de ce désintéressement total ?



Est-ce par égoïsme que les gens du métier n’ont pas voulu transmettre leur savoir aux générations futures, ou l’Etat n’a pas jugé utile de prendre en charge et d’encourager ces artisans,en les aidant financièrement ou en  créant des écoles de formation pour les jeunes amoureux de l’artisanat, et ainsi  assurer la continuité. Les gens se rappellent comme si c’était hier du DERB,un des plus vieux quartiers de la ville de Mostaganem  qui au lieu d’être restauré il a été  totalement transformé,ce vieux quartier  qui faisait le charme de la commune abritait toutes sortes de professionnels exerçant ces  métiers tant convoités, avec leurs  tours de passe-passe, ils  réparaient, rénovaient et  transformaient toutes sortes de choses utiles, un travail extraordinaire envié par tous.Par leur savoir ces artistes créaient et réparaient par exemple: l’or,ils procédaient aux  soudures  de théière,ils sculptaient  le  bois,ils tissaient les couvertures etc.Beaucoup de nos jeunes d’aujourd’hui ignorent  ce passé riche en traditions  et en cultures.Malheureusement, il est  constaté que Mostaganem perd progressivement  de jour en jour de sa notoriété et  de sa réputation  de ville des  Mimosas et de cultures, car les charmes de cette commune, c’est tous ses patrimoines archéologiques et culturels  qui sont en voie de  disparition  et d’extinction.Et ce par manque de moyen de finance ou par ignorance qu’on assiste impuissants à la destruction de cette ville si merveilleuse,très  riche en patrimoine mais très pauvre  en décideurs. Nous espérons que les autorités prennent en charge ces doléances qui  sont d’une importance capitale.

B. Adda
Dimanche 30 Juin 2013 - 08:52
Lu 209 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+