REFLEXION

ILS DENONCENT LE DETOURNEMENT D'UNE ASSIETTE FONCIERE : Sit-in des habitants du quartier Akid Lotfi



Dans la matinée d'avant-hier,  plus de cent (100) citoyens du quartier Akid Lotfi ont observé un sit-in dans le boulevard Dubaï. Les riverains se sont rassemblés afin de protester contre le détournement d’un terrain destiné à la réalisation des infrastructures sportives. Ceux qui ont pris part à ce sit-in, initié par l'association «La Concorde», réclament le respect de l'engagement du ministre de la Jeunesse et des Sports, lors de sa dernière visite à Oran. En effet, en présence du wali, le membre du gouvernement a décidé de l'octroi de ce terrain pour recevoir un équipement collectif au profit des jeunes. Certes, le ministre a refusé la réalisation d'une piscine, parce qu'elle ne correspond pas aux normes olympiques, mais le terrain doit, en principe, servir de stade aux enfants du quartier, habité par plus de 4.000 familles. Signalons que juste après la visite du ministre, les travaux de réalisation d'une maison de jeunes ont été entamés. Or, les travaux ont été freinés par un particulier qui revendique l'appropriation du terrain mitoyen à celui affecté à la maison de jeunes. Le propriétaire, un entrepreneur de la région du centre du pays, veut entamer les travaux de réalisation d'un super marché. D'ailleurs, ceux qui ont assisté au sit-in ont décidé d'enlever les poutres devant servir à la clôture du chantier. Dans ce sens, ils ont relevé l'illégalité de la chose, puisque aucune indication n'est fournie pour éclairer sur la nature du projet, en cours de réalisation. Le wali d'Oran est au courant du problème d'affectation de ce terrain. Concernant l'association, elle décide d'entreprendre un travail de sensibilisation, en direction des jeunes mais aussi des commerçants qui risquent de pâtir de la concurrence déloyale d'un super- marché. D'ailleurs, les enfants et les adolescents qui ont pris l'habitude d'utiliser ce site comme stade ont répondu au premier appel de l'association. On veut associer à ce mouvement de protestation même des lycéens qui profitent pleinement de ce stade, érigé sur l'unique espace libre dans un quartier qui reçoit, de plus en plus, de monde. Donc, l'affaire est appelée à connaître d'autres développements.                                      

Medjadji. H
Jeudi 17 Janvier 2013 - 00:00
Lu 231 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 01-12-2016.pdf
3.59 Mo - 30/11/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+