REFLEXION

ILS AVAIENT ATTAQUE ET VOLE UN CHAUFFEUR DE TAXI : 5 ans de prison requis contre les agresseurs



ILS AVAIENT ATTAQUE ET VOLE UN CHAUFFEUR DE TAXI : 5 ans de prison requis contre les agresseurs
Nous sommes au mois de mars 2010, le soleil avait commencé à décliner, lorsque le dénommé T.Z.A, un conducteur de taxi de 34 ans a été hélé par un groupe de trois jeunes gens, au niveau du groupe d’HLM, non loin du quartier Point du jour. Un endroit utilisé comme arrêt pour les autobus, où s’arrêtaient également les taxis desservant les localités situées à l’est d’Oran, jusqu’à Arzew. Le véhicule s’est arrêté devant les clients qui avaient pris place, avant d’indiquer la destination qui était la localité de Gdyel. C’était la dernière course du conducteur de taxi, une aubaine qui lui permettait une recette supplémentaire alors qu’il rentrait chez lui à Gdyel. Après avoir dépassé le village de Sidi Bachir, l’un des passagers a sorti une bombe de gaz lacrymogène dont il aspergea le visage du conducteur qui, surpris et aveuglé par le liquide qui avait atteint les yeux, fut obligé de s’arrêter en catastrophe. C’est le moment choisi par ses agresseurs pour le rouer de coups, et de s’emparer de son argent et de ses biens. Les trois malfrats avaient emporté deux téléphones portables, une somme de 8.000 dinars, un poste-radio et le taximètre, avant de disparaitre à la faveur de la nuit tombée. Après avoir repris ses esprits, la victime s’est dirigée vers la brigade de gendarme pour porter plainte contre ses agresseurs. Sur la base des signalements fournis, les gendarmes n’ont pas tardé à mettre la main sur un suspect, qui avait été formellement reconnu par le chauffeur de taxi. L’agresseur présumé a rapidement donné les noms de ses deux complices, qui ont été rapidement cueillis à leur tour et ont tous avoué leur méfait. Les trois accusés, âgés entre 18 et 22 ans, ont été présentés avant-hier devant le tribunal d’Oran, pour répondre des faits qui leurs étaient reprochés, coups et blessures volontaires et vol. Le procureur général a réclamé la peine de 5 ans de prison ferme à l’encontre les trois accusés. Les défenseurs ont demandé, quant à eux, le bénéfice des circonstances atténuantes, étant donné que les mis en cause n’avaient jamais eu de démêlés avec la justice. Le verdict, qui a été mis en délibéré, sera connu prochainement, a-t-on indiqué.

A. Salim
Mardi 23 Novembre 2010 - 19:07
Lu 233 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 05-12-2016.pdf
3.51 Mo - 05/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+