REFLEXION

IL VENDAIT DES LOTS DE TERRAIN A 300 MILLIONS : Suspension du maire de Bousfer



IL VENDAIT DES  LOTS  DE TERRAIN A 300 MILLIONS : Suspension du maire de Bousfer
A  peine installé, le nouveau maire  de Bousfer, M.  Bouzidi Mokhtar, en compagnie de son 1er vice-président qui n’est autre  que son frère  et du trésorier, a jeté son dévolu sur deux lots de terrain dont  le premier est situé dans une zone militaire appartenant à l’armée et qui a fait  l’objet de dilapidation pour être morcelé en lots de 210 m2  pour être revendus entre 280 millions de cts à 380 millions de cts en fonction de la situation de la parcelle choisie au niveau  de  la route nationale au lieudit Ouadite tout juste   mitoyen du complexe militaire le Mordjane de Bousfer. Dans ce lieu 14 lots de terrain ont été vendus à des tierces personnes moyennant une somme de 380 millions de cts  le  lot de 210 m2. Le second terrain d’assiette de 30 lots de terrain est situé  au niveau de la plage des Coralès et dont 30 lots de terrain ont été revendus aux particuliers moyennant la somme de 150 millions de cts  le lot soit 01 million le mètre carré. Devant ces agissements néfastes,   le maire de la commune de Bousfer, vient de faire l'objet d'une mesure de suspension qui lui a été notifiée officiellement, par la wilaya d'Oran. Cette suspension lui a été notifiée suite aux poursuites judiciaires pour la présumée implication du désormais ex-P/APC de cette municipalité dans un détournement et une dilapidation du foncier, délits qui lui sont reprochés et pour lesquels il a été auditionné par le procureur de la République près du  tribunal de Ain El Turck.  
                       

Medjadji. H
Samedi 26 Octobre 2013 - 18:43
Lu 504 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+