REFLEXION

IL SOMME LES DEPUTES FLN DE RETIRER LEURS AMENDEMENTS AU PROJET DE LOI SUR LES HYDROCARBURES : Belkhadem refuse de démissionner



Accusé par les huit ministres frondeurs de vouloir freiner les réformes du président Bouteflika, notamment celles touchant un secteur aussi stratégique que celui des hydrocarbures, Abdelaziz Belkhadem réagit. Il a ordonné à ses députés de retirer tous les amendements qu’ils avaient déposés sur ce projet, soumis à l’adoption de l’APN. Afin de s’assurer que son message a bien été saisi, le chef du FLN a organisé  une réunion avec ses élus de la chambre basse pour donner ses dernières instructions. « Tous les amendements introduits par les députés du FLN ont été retirés sur instruction de Belkhadem. Même les députés qui sont pour le départ de l’actuel SG ont obéi de peur d’être taxés d’opposants », précise une source parlementaire à TSA.Sur le terrain, le mouvement de redressement coordonne ses actions avec les ministres et les contestataires du Comité central. Une rencontre devrait avoir lieu dans les prochains jours pour arrêter une action commune avant la réunion du Comité central prévue du 31 janvier au 2 février. Les opposants examinent deux options. La première consiste à présenter une motion de destitution contre Belkhadem, signée par les deux tiers des membres du CC à l’ouverture de la réunion. La deuxième serait de boycotter le CC. « La première thèse semble la plus plausible, d’autant plus que de plus en plus de militants membres du CC ont rejoint notre mouvement ces dernières semaines », souligne une autre source.Alors que les opposants de Belkhadem souhaitaient son départ avant la réunion du CC, celui ci continue de résister. « Il refuse de démissionner. Il est en train de préparer un scénario au cas où les choses se passeraient mal pour lui le jour du CC », précise notre source. En effet, Belkhadem aurait confié à ses proches, lors d’une réunion tenue samedi 19 janvier avec les mouhafedhs, qu’il était en train de mener des discussions pour « imposer au CC le nom de son successeur dans le cas où ses opposants obtiendraient les deux tiers ». Un quorum qui est sur le point d’être obtenu par les redresseurs, à en croire nos sources.                    

Nadine
Mardi 22 Janvier 2013 - 00:00
Lu 278 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+