REFLEXION

IL S’EST EXPRIME EN ARABE LORS D’UNE ALLOCUTION A VALENCE : Le wali Temmar sur les traces du Président Boumediene

Hier, lors de la cérémonie, organisée à Valence en Espagne, pour célébrer l’inauguration de la ligne maritime Mostaganem-Valence, le wali de Mostaganem, M. Temmar Abdelwahid, a été invité à prononcer un discours sur le nouveau partenariat entre le département de Valence et la wilaya de Mostaganem. Le wali a surpris tout le monde et a prononcé son discours en langue nationale.



En effet, contrairement à la plupart des responsables de son rang, le wali Abdelwahid Temmar n’a pas voulu s’exprimer en français, préférant la langue Arabe pour passer le message d’amitié des autorités locales de Mostaganem aux autorités de Valence.   Le discours du wali, Abdelwahid Temmar, devant les représentants du département de Valence avait fait date dans les relations bilatérales Algéro-espagnoles. Pour la première fois de façon frontale, sans user d’une autre langue que celle prescrite dans l’Article 3 de la Constitution algérienne, un wali de la République, en l'occurrence Abdelwahid Temmar, s’exprimait en langue Arabe devant des Espagnols et en présence de hautes personnalités valenciennes pour une refondation des relations entre les deux départements. Le wali Temmar s’était présenté à la tribune, fort de ses convictions pour un partenariat plus bénéfique entre les deux parties, mais aussi fort en enseignements.  Questionné par Réflexion, le wali a révélé qu’il n’a pas pu tourner le dos au drapeau algérien et s’exprimer dans la langue de l’oppresseur colonial, surtout après que le responsable espagnol du département de Valence a ouvert la cérémonie en sa langue officielle ‘’l’espagnol’’. Quand on relit le discours du wali, on prend tout de suite la mesure de l'enjeu de cette nouvelle ligne maritime dans laquelle il avait investi toute son énergie. Le transport maritime des voyageurs était décliné comme le prolongement naturel des activités du Port de Mostaganem qui demeuraient restreintes. Le wali de Mostaganem a saisi l’occasion pour saluer les autorités consulaires espagnoles et en premier lieu, le Consul d’Oran, Mr Manuel Nuche, pour sa coopération pour faciliter le déplacement de la délégation algérienne en Espagne. Le wali considère cette nouvelle ligne maritime comme la consécration du partenariat Algéro-espagnol à Mostaganem, débuté  avec la station de dessalement de l’eau de mer de Sonaghter, réalisée et exploitée par des Espagnols, et actuellement la réalisation du tramway de Mostaganem, confiée à une entreprise espagnole.  M. Temmar s'est déclaré tout à fait optimiste quant à la persévérance de la coopération entre les autorités portuaires des deux villes, notamment après l’exportation cette année d’une quantité de pomme de terre vers l’Espagne, étant donné que la wilaya de Mostaganem est la première productrice de cette denrée en Algérie. Enfin, le wali a remercié les autorités de Valence pour l’accueil chaleureux qui a été réservé à la délégation mostaganémiose et aux passagers du car-ferry ‘’EL-DJAZAIR II’’. 

De notre envoyé spécial à Valence : Benatia
Lundi 14 Mars 2016 - 17:37
Lu 2503 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+