REFLEXION

IL REPONDRA DE SES MILLIERS DE VICTIMES DEVANT DIEU : Le général tortionnaire Aussaresses est mort



Paul Aussaresses, qui avait clairement assumé son comportement de tortionnaire durant la guerre d'Algérie dans ses témoignages écrites, est décédé à l'âge de 95 ans. Ancien responsable des services de renseignement à Alger pendant la guerre d'Algérie, le général tortionnaire, Aussaresses, avait été condamné en 2004 pour apologie de la torture et exclu de l'ordre de la Légion d'honneur à l'issue d'un procès qui avait fait grand bruit. En 2001, il avait admis dans son livre "Service spéciaux, Algérie 1955-1957" (Perrin), avoir pratiqué la torture, "tolérée et recommandée" selon lui par les politiques. Ces confessions, accompagnées d'interviews dans la presse, avaient suscité une tempête politique.  Né le 7 novembre 1918 à Saint-Paul-Cap-de-Joux (Tarn), Paul Aussaresses se porte volontaire en 1941 pour les services secrets en France où il avait été parachuté. Plus tard, il participe à la création du 11e Choc, bras armé du Service de documentation extérieure et de contre-espionnage (SDECE, future DGSE). En tant que chef de bataillon parachutiste, il sert ensuite en Indochine. En 1957, Il se retrouve à la tête de ce qu'il appelle lui-même "un escadron de la mort", chargé de procéder à des arrestations nocturnes, suivies de tortures, avec élimination de certaines personnes arrêtées.           

Ismain
Mercredi 4 Décembre 2013 - 16:30
Lu 228 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+