REFLEXION

IL PERD SON ARME A FEU A SIG : Un policier et 3 autres individus derrière les barreaux

Sur instruction du juge d’instruction, près le tribunal de Sig w de Mascara, il a été mis en détention préventive d’un policier et de trois autres individus dont un mineur pour constitution d’un groupe de malfaiteurs, vol d’une arme à feu, détention et commercialisation de drogue.



IL PERD SON ARME A FEU A SIG : Un policier et 3 autres individus derrière les barreaux
Selon les détails d’investigations de la police judiciaire, l’affaire en question remonte à plus d’un mois lorsqu’un mineur fut accosté à l’intérieur d’un café par un policier qui a tenté de l’entrainer vers un lieu isolé à Sig. Ce geste insensé du policier a été rapidement analysé par le jeune garçon qui l’avait compris comme étant une tentative à sa pudeur. Alors l’adolescent presse le pas et s’enfuit en courant pour se diriger vers deux autres jeunes de son âge pour être à l’abri. Réunis tous les trois, le jeune fuyard informe les deux autres jeunes sur la présence de l’insolent policier. Certainement pour le narguer, les trois jeunes se dirigèrent vers le lieu de présence du policier qui leur a été indiqué. Se trouvant nez à nez avec lui, ils l’attaquèrent à coups de poings et de pieds avant de s’emparer de son pistolet, son argent et sa carte professionnelle avant de prendre la fuite. Cette scabreuse affaire a suscité beaucoup d’interrogations auprès des agents de la police judiciaire et la section mobile de la sureté de daira de Sig. Après la propagation de la nouvelle des faits, d’intenses recherches ont été entreprises par la police en vue d’arrêter les auteurs du vol de l’arme à feu, étant donné que le policier ne connaissait pas les voleurs. Néanmoins les recherches intenses ont rapidement abouti à l’arrestation des trois mis en cause et leur présentation en compagnie du policier devant le procureur de la république, près le tribunal de Sig, qui suivait de près l’évolution des investigations et des recherches. Renvoyés ensuite devant le juge d’instruction, ils seront mis en détention préventive en attendant leur jugement. Pour rappel, le policier incriminé exerçait auprès de la sûreté de daira de Mohammadia et résidait à la commune d’Oued el Abtal.

Tobal.Ali
Mercredi 17 Mars 2010 - 23:01
Lu 838 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+