REFLEXION

IL L’A DECRIT COMME UNE « BALTAGUIA » : Louisa Hanoune rend la monnaie de sa pièce à Benbitour

Louisa Hanoune, a encore une fois tiré à boulets rouges sur le candidat aux présidentielles de 2014, Ahmed Benbitour en réponse à ses critiques.



IL L’A DECRIT COMME UNE  « BALTAGUIA » : Louisa Hanoune rend la monnaie de sa pièce à Benbitour
Extrêmement remontée, la première dame du parti du PT ,s’est présentée lundi devant la presse, à l’occasion de la réunion des cadres de son parti pour  mettre à nu tous les projets de l’enfant du Sud qui se prépare pour briguer un mandat à  la magistrature suprême. “Cet individu ne représente rien, il est incapable de réunir une trentaine de personnes” assène t- elle. Puis de renchérir en posant la question : Où était-il quand l’Algérie était en danger. Faut-il lui rappeler qu’ à son époque au gouvernement, le chômage était de 29% et d’en rajouter une autre couche contre l’ex-chef du gouvernement qu’elle avait accusé auparavant d’être derrière le soulèvement des jeunes de Ghardaïa  à l’occasion de la fête annuelle du tapis.“Nous ne reconnaissons pas ce candidat et nous ne lui reconnaissons pas la capacité de mobiliser les jeunes du Sud, même à Ghardaïa”, tonne encore la passionaria du PT qui explique l’entrée de Benbitour dans l’opposition par dépit “après avoir été chassé de sa résidence du Club des Pins”.Avant de passer à la moulinette Ahmed Benbitour, Louisa Hanoune a chargé et à juste titre El Qaradhaoui qui délivre des fatwas haineuses sur la chaîne Al Jazeera.Pour elle, ce cheikh comme le pays qui lui donne l’asile, “sont les deux faces d’une même médaille”.

Ismain
Mercredi 10 Avril 2013 - 09:18
Lu 532 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+