REFLEXION

IL FERA L’OBJET D’UNE OPERATION DE RENOVATION: Le quartier Haï Daya se dotera d’un réseau AEP



Le coup d’envoi des travaux de ce projet, par la Société des eaux d’Oran (SEOR), dans le cadre d’un plan général de réfection intégrale du réseau entier de la wilaya, est prévu pour la semaine prochaine, précise-t-on de même source. Ce projet a néanmoins un «coût» sur le plan de la voirie, en ce sens que le projet tant attendu de revêtement du réseau routier, de ce secteur, s’en retrouvera repoussé à une date ultérieure, en fait jusqu’après l’achèvement du chantier de SEOR. «C’est un mal utile», estime toutefois un habitant de ce quartier, taxi de profession. Et d’expliquer: «En termes de priorité, l’eau passe avant la voirie, bien entendu. Et puis, mieux vaut faire les choses dans l’ordre, c’est-à-dire creuser la voie publique pour poser les installations souterraines, telles celles de l’eau, l’électricité et le téléphone, pour ensuite finir avec la réfection de la voirie et non pas le contraire comme on a l’habitude de le voir souvent». Par ailleurs, et selon la même source communale, les travaux de bitumage reprendront une fois le travail de la SEOR achevé, en essayant de gérer le problème des intempéries à la faveur de la saison pluviale qui est souvent un prétexte pour le lancement des travaux d’aménagement. Non seulement cela se répercutera par une meilleure qualité d’alimentation, notamment pour les foyers, mais cela préviendra également des grands risques de maladies liées à l’hygiène, telles les MTH, car le réseau d’assainissement des eaux usées dans le secteur est également défectueux, causant des risques de fuite et d’infiltration dans le réseau AEP. Complètement obsolète depuis bien des années, le réseau d’alimentation en eau potable de Haï Daya (ex-Petit Lac), fera l’objet d’une opération de réhabilitation et de rénovation, qui consiste en la réfection de plusieurs kilomètres linéaires avec de nouvelles canalisations plus adaptées tant en termes de type de tuyauterie que des caractéristiques des tubes installés qui permettront un meilleur écoulement et un bon débit de ce liquide vital pour des dizaines de milliers de consommateurs au niveau de ce secteur urbain, a-t-on appris de source proche du secteur urbain Ibn Sina. Le réseau AEP, de Haï Daya, est totalement défectueux, selon les services techniques de l’APC, et la rénovation de plusieurs kilomètres linéaires de canalisation mettra fin aux raccommodages entrepris depuis des années.

M.B
Dimanche 8 Mai 2011 - 12:23
Lu 215 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 06-012-2016.pdf
3.51 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+