REFLEXION

IL ETAIT EN POSSESSION DE 39900 EUROS EN FAUX BILLETS A SIDI BEL ABBES : 6 ans de prison ferme pour le mis en cause



IL ETAIT  EN POSSESSION DE 39900 EUROS EN FAUX BILLETS A SIDI BEL ABBES : 6 ans de prison ferme pour le mis en cause
Le tribunal criminel près la cour de Sidi Bel- Abbes a jugé mercredi le dénommé Moukhol R.R, un ressortissant camerounais rentré illégalement dans le territoire national , impliqué dans une affaire de trafic de faux billets de 100 euros, utilisation d’un passeport et une carte d’identité falsifiés. La genèse de cette affaire remonte à la date du 16 mars 2010, lorsqu’un autocar est inspecté par les éléments de la gendarmerie nationale , dans un barrage dressé à la sortie de la localité d’El Amria, relevant de la wilaya d’Ain- Témouchent, allant en direction de Maghnia. A l’intérieur , l’accusé , la mine angoissée a fini par attirer l’attention des gendarmes qui lui on demandé les papiers d’identité ,Au cours du contrôle ,les gendarmes se sont aperçus grâce à leur sagacité que le document était falsifié et ne comportait ni le nom, ni le prénom du mis en cause, mais le nom d’une autre personne Soulapor. Même la photo n’est pas celle de l’accusé .De plus le passeport ne comporte pas de visa, ni de date d’entrée .Ce qui laisse penser qu’il est rentré par une autre voie, que celle légale. Dans ce sillage il aurait déclaré au cours du contrôle , après avoir quitté la ville de Douala (Cameroun) ,il est rentré le mois de février 2010 à Bordj Bou Arreridj et dans cette ville , il a acheté un passeport pour la somme de 7000 DA . La fouille opérée par les gendarmes leur a permis de découvrir un total de 395 faux billets de 100 euros dissimulés avec art tout autour de son corps destinés vraisemblablement à être écoulés à travers le marché national. Interrogé sur la provenance des faux billets de 100 euros en question ? Celui –ci a déclaré qu’un certain Mustapha , un algérien rencontré à la gare d’Oran , lui as remis le paquet et il lui aurait recommandé de le remettre à son frère qui l’attend dans un point précis à Maghnia. D’autre par , au cours de la fouille , ce dernier était également en possession d’une carte d’identité fausse et scannée et encore une fois les informations sur la carte d’identité ne sont pas de l’intéressé. Toujours , devant la barre , le mis en cause a déclaré la traversée vers l’Espagne , selon sa version , qui n’a pas convaincu la cour .Imperturbable le procureur général a requis 10 ans de prison .C’est après la délibération que la cour a condamné à 6 ans de prison ferme et une amende de 1 million de DA à l’encontre du ressortissant camerounais.

Daouadji M.
Dimanche 28 Novembre 2010 - 23:01
Lu 827 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+