REFLEXION

IL EST ACCUSE AVEC 2 AUTRES CADRES DE DETOURNEMENT DE FONDS PUBLICS : La prison ferme pour l’ex-directeur de l’hôpital d’Ain Turck



La Cour d'appel près la Cour de justice d’Oran a confirmé, mercredi, un verdict précédent qui est d’une peine de 1 à 3 ans de prison ferme contre l'ex-directeur de l’Etablissement hospitalier ‘’Akid  Otmane’’ à Ain Turck, à Oran, et deux cadres principaux de son administration, à savoir  le chef de service des dépenses et recettes, et le trésorier, impliqués de détournement et dilapidation des deniers publics et de négligence conduisant à la perte de fonds publics. Le scandale de détournement a éclaté en date du 28 Avril 2014, suite à un dépôt de plainte par le représentant juridique de l'hôpital après la découverte par le nouveau responsable, désigné comme chef de service des dépenses et recettes au niveau de l’Etablissement hospitalier, d’un trou financier au niveau des comptes propres aux obligations déposées par des clients de l'Etablissement et défaut de mention de plus de 126 reçus pour une période dépassant plus de 7 ans, ceci, sans que les recettes ne soient déposées au  niveau du trésor public. Au reçu de la déposition, les éléments de la brigade économique et financière ont ouvert une enquête approfondie sur cette affaire, afin de déterminer les parties  impliquées dans le scandale financier. Les enquêteurs sont arrivés par le biais des investigations, qui ont touché les éléments de l’administration de l’hôpital, à pointer du doigt le chef de service de gestion des dépenses et recettes, où il a été mis à nu un écart financier au niveau de son service , ainsi que l’ex directeur et le trésorier, qui ont été soumis à une enquête, en se basant sur les procédures de l'expertise scientifique, qui a prouvé que l'établissement Hospitalier, ‘’ Akid Otmane’’, n'a pas déposé ses dépenses au trésor public depuis 2002, jusqu'à  l’éclatement de l'affaire.

Touffik
Vendredi 18 Mars 2016 - 17:05
Lu 220 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+