REFLEXION

IL AURAIT TENTE D’ABUSER DE SA FEMME ET DE SA FILLE : Le mari égorge un « Raki » en plein public à Mostaganem



Un père de famille âgé de 60 ans, habitant le quartier Kadous El Madah (Tidjditt), voulant apaiser sa femme et sa fille, souffrantes toutes les deux de certains troubles psychiques, a fait appel à un « Raki » âgé de 52 ans, résident à Diar El Hana. Selon certaines versions, le « Raki » était habitué à des visites au domicile de cette famille, afin de « guérir » les deux femmes. Selon les mêmes sources, le mari se doutait que le « Raki » abusait sexuellement de sa femme et de sa fille. Pris par une colère d’une rare violence, le mari saisi son couteau pour se diriger vers la placette publique du quartier Kadous El Madah, (place habituelle du Raki). L’époux a égorgé le Raki en lui assénant un second coup au thorax. Après intervention des services de la protection civile et la police judiciaire, le « Raki » a été évacué vers les UMC de Mostaganem, pour être ensuite transféré vers le CHU d’Oran où il se trouve dans un état comateux , alors que le mari a été placé sous mandat de dépôt, par le procureur de la République près le tribunal Mostaganem. Une enquête a été ouverte pour déterminer les causes exactes de cette tragédie.

R.Belhabiri
Jeudi 4 Novembre 2010 - 00:01
Lu 5944 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+