REFLEXION

IL ANNONCERA SA CANDIDATURE DEMAIN : Le général Yala en campagne pour la présidentielle

Le général Mohamed Tahar Yala, ancien patron des forces navales, de 2002 à 2005, aujourd’hui en retraite, remplacé par le général major, Malek Necib, en août 2005, s’apprête, demain 27 avril, à entrer dans la course présidentielle en Algérie prévue le 17 avril prochain.



Ce candidat  « surprise », selon TSA, qui a révélé l’information, a préféré annoncer sa candidature, ce lundi 27 janvier à partir de la wilaya d’Ouargla.  « Je vais annoncer ma candidature lundi prochain à Ouargla", a déclaré  M. Yala à TSA. Cette décision  de se jeter en pleine bataille présidentielle d’avril 2014,  intervient après des écrits très critiques envers le président Bouteflika. En campagne électorale depuis plus d’une année, fondateur du Mouvement de citoyenneté en mai 2013, le général candidat avait rendu public, le 22 octobre dernier, dans les colonnes du journal El-Watan, un appel où il expose son diagnostic de la situation du pays et a fait connaître ses propositions. Le constat  fait par ce général en retraite  est accablant, jusqu'à dresser  un tableau sombre sur le développement. Rappelons que le général Mohand Tahar Yala, 65 ans, avait lancé, avec d’autres militaires retraités  et des civils, un «mouvement national pour la citoyenneté». Une initiative qu’il prépare depuis trois ans afin de poser les galons d’un «changement radical», selon ses déclarations. Le général à la retraite, Yala, a bien choisi le point de départ de sa course à El-Mouradia, il va annoncer  sa candidature,  lors d'un meeting,  à partir de la wilaya d’Ouargla, la capitale des événements de protestations des chômeurs  qui ont secoué le pays. Une opération tactique combinée ; un général en sauveur et un mouvement de citoyenneté du sud en quête de leader, pour séduire aussi, les meneurs des événements de la wilaya de Ghardaïa, à quelque 200 km du meeting du général Yala. En conclusion, voilà une élection présidentielle qui s’ouvre sur le tribalisme et qui risque d’enfoncer le pays dans le printemps arabe. L'Algérie est dans le collimateur des forces occultes franco-anglo-sionistes : le nouvel ordre mondial. La balkanisation du monde musulman doit passer par notre chaos, c. a. d , l’Algérie.

Riad
Samedi 25 Janvier 2014 - 17:22
Lu 357 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+