REFLEXION

IL A ETE CONDAMNE A 3 ANS DE PRISON FERME : Un jeune tente de tuer un handicapé



Le tribunal criminel près la Cour de justice d’Oran a prononcé, avant-hier, une peine de 3 ans de prison ferme et une amende à l’encontre d’un accusé, répondant aux initiales de GH. A, âgé de 26 ans, poursuivi par des accusations de tentative d’assassinat  sur une personne handicapée, âgée d’une trentaine d’années. Les faits de cette affaire remontent à la date du 27 avril 2015, lorsque les services de la gendarmerie nationale à  Hassi Ben Okba, avaient reçu un appel téléphonique par l'un des citoyens, les informant d’une agression violente à l’aide d’un sabre  sur un handicapé physique, par une personne qui avait récupéré l’arme blanche dans son local réservé à la vente de cigarettes. C’est suite à une altercation verbale avec la victime que l’agression s’est terminée par une tentative d’assassinat où l’accusé a violemment poignardé la victime de plusieurs coups de couteau à travers tout le corps, lui  causant de graves blessures, en particulier sur la poitrine, le dos et au niveau du visage. Le blessé a été transporté à l'hôpital où il a obtenu un certificat médical auprès du médecin légiste, ayant mené à l’ouverture d’une enquête approfondie par les  services de sécurité, ce qui a abouti à l'arrestation de l'auteur, qui a été soumis à un interrogatoire. Le mis en cause a déclaré qu’il a été provoqué par la victime à la suite d'un différend antérieur entre eux, du fait qu’ils habitent le même patelin, l’accusé a été ensuite déféré devant la justice et placé sous mandat de dépôt par le procureur de la République. Lors de l’audience la personne incriminée a nié avoir voulu assassiner la victime, se contentant seulement de déclarer qu’il l’avait frappée avec une barre de fer, comme il a également exprimé des remords à ce sujet, justifiant son acte par la colère qui s’est emparée de lui lors de l'incident, une thèse sur laquelle la défense a axé sa plaidoirie en demandant les circonstances atténuantes, d'autant plus que la victime avait pardonné à l'accusé et a retiré la plainte .        

G. A
Dimanche 14 Février 2016 - 18:03
Lu 128 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+