REFLEXION

IL A DETROUSSE SES VICTIMES DURANT 20 ANS SANS EVEILLER LES SOUPÇONS :Un escroc en costume de commissaire arrêté à Sétif

Cet escroc notoire âgé maintenant d’une soixantaine d’années, et qui a été évincé du corps de la police en 1994 après avoir été inculpé de corruption, serait tombé dans les mailles des services de sécurité mercredi dernier prés une longue cavale qui a durée plus de deux décennies selon la source.



IL A DETROUSSE  SES VICTIMES DURANT 20 ANS SANS EVEILLER LES SOUPÇONS  :Un escroc  en costume de commissaire arrêté à Sétif
Cet individu est un escroc farouche  et indomptable qui a beaucoup sévi dans l’est du pays. Ce dernier eu piétiné toute cette région à la recherche de nouvelle proie. Il a vagabondé toutes les villes de Barika wilaya de Batna  jusqu’à Sétif selon la même source. Il s’est toujours fait passé pour un commissaire de police pendant plus de 18 ans sans qu’il soit appréhendé. Cet escroc notoire répondant aux initiales de A. Ch et âgé maintenant de 60 ans n’a été arrêté que dernièrement par les services de sécurité, après voir commis un premier forfait  en 1994 lié à une histoire de corruption par laquelle a usurpé un vieille homme en lui promettant de libérer son fils arrêté  pour un délit en échange d’une somme d’argent alors qu’il faisait parti du corps de la police selon la même source.  Arrêté, puis jugé,  cet homme escroc avait passé quatre mois en prison. Après sa libération, il  a constaté qu’il ne pourra jamais rejoindre le corps de la sécurité du fait qu’il a été radié définitivement. Ne pourra admettre cette situation, le mis en cause décida alors de continuer à  faire semblant d’être un  faux policier, en se faisant passer pour un commissaire de police avec comme seul objectif d’escroquer tout venant afin de s’enrichir et récolter beaucoup de sou. De son lieu de résidence à Sétif, il a longé ses tentacules d’escroquerie  à l’ouest de la capitale Alger et à l’est d’Annaba. L’escroc promettait mont et merveilles à ses victimes entre autres des chômeurs pour un travail,  des imams et des médecins pour un logement et même un visa pour l’étranger. L’escroc ajoute la même source, est allé même promettre à des éléments de la sureté des promotions, à des hommes d’affaires des facilités douanières et fiscales, et aux femmes un meilleur avenir dans le monde des affaires et de l’émigration.

Touffik
Dimanche 16 Septembre 2012 - 23:00
Lu 485 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 05-12-2016.pdf
3.51 Mo - 05/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+