REFLEXION

Histoire de l’équipe d'Algérie de football

L'équipe d'Algérie de football est constituée par une sélection des meilleurs joueurs algériens sous l'égide de la Fédération algérienne de football. Surnommé « El Khadra » (la verte), ses joueurs sont surnommés « Les verts » ou, « Ouled el Khadra » (« les garçons de la verte ») ou, à compter des années 1980 essentiellement par la presse francophone les Fennecs (les renards du Sahara), et par la presse arabophone (les combattants du désert).



L'équipe nationale dispute la première rencontre de son histoire le 6 janvier 1963 face à la Bulgarie, match remporté sur le score de deux buts à un. Elle est affiliée à la Fédération algérienne de football , membre fondateur de la Confédération africaine de football en 1963. La sélection algérienne dispute ses premières qualifications à une phase finale de Coupe du monde en 1970. Elle remporte son premier trophée en Coupe d'Afrique des nations en 1990. Elle compte également quatre participations à une phase finale de la Coupe du monde, en 1982, 1986, 2010 et en 2014. L'équipe est entraînée depuis 2011 par le Bosniaque Vahid Halilhodžić.

1958-1962 : L'équipe du FLN
En 1957 alors que la Guerre d'Algérie a démarré depuis trois ans, les pro-indépendantistes du Front de libération nationale qui avaient auparavant inscrit la question de l'indépendance de l'Algérie dans le programme de l'Organisation des Nations unies voient en la création d'une équipe nationale de football l'occasion d'afficher la question algérienne aux yeux du monde, surtout que plusieurs joueurs nés en Algérie évoluent au plus haut niveau comme Mustapha Zitouni, qui joue d'ailleurs dans l'équipe de France quelques matchs, tout comme Rachid Mekhloufi. Ils convainquent alors Mohamed Boumezrag aidé de quelques personnalités du monde du football de créer l'équipe clandestine du FLN dont le siège se trouve à Tunis, elle comptait dans ses rangs plusieurs joueurs algériens basés en France, qui ont déserté leurs clubs respectifs, à l'image de plusieurs joueurs de l'AS Monaco que sont Boubekeur, Ben Tifour, Bekhloufi, Zitouni et Chabri.
Le rôle de cette équipe était avant tout psychologique pour montrer aux Français de Métropole que même des footballeurs professionnels s'impliquaient dans cette cause, quitte à renoncer à leur statut. Les autorités françaises obtiennent facilement une interdiction de cette équipe par la FIFA. Malgré cette interdiction de jouer, l'équipe du FLN signe une tournée mondiale d'environ quatre-vingts rencontres, notamment en Europe, en Asie et en Afrique. Ces matchs sont évidemment largement exploités par la propagande pro-indépendantiste.
Le premier match de cette équipe est joué contre la Tunisie, en Tunisie, le 1er juin 1957. Cette Algérie n’est pas indépendante lors du match, mais elle s’est autoproclamée indépendante, et ce match est considéré dans la continuité de la phase de décolonisation qui est en cours. L’Algérie sous l'appellation du FLN remporte ce match sur le score de (4-1).
Le nombre de matchs disputés par cette équipe varie selon les sources, selon l'ouvrage de Michel Naït-Challal concernant cette équipe, elle aurait disputé 83 rencontres et selon le journal Le football africain, elle aurait disputé 58 matchs. Cette formation qui est logiquement dissoute dès l'indépendance de l'Algérie en 1962, pour laisser place à l'équipe d'Algérie de football, est souvent déclarée comme le prédécesseur de cette dernière du fait que plusieurs de ses joueurs seront convoqués dans la sélection nationale algérienne, à l'image des huit des joueurs du FLN qui sont sélectionnés dans la nouvelle Équipe d'Algérie formée en 1963:

Les matchs disputés
-28 février 1963 : 4-0 contre la Tchécoslovaquie : Amara, Boubekeur, Defnoun, Mekhloufi, Oudjani, A. Soukhane, M. Soukhane ;
-1er janvier 1964 : 2-0 contre l'Allemagne: Amara, Boubekeur, Mekhloufi, Oudjani, A. Soukhane, Zitouni
-4 novembre 1964 : 2-2 contre l'Union soviétique : Boubekeur, Defnoun, Mekhloufi, Oudjani, A. Soukhane, M. Soukhane, Zitouni ;
-17 juin 1965 : 0-3 contre le Brésil: Defnoun, Mekhloufi, Oudjani, A. Soukhane.                     A suivre

Riad
Mercredi 18 Juin 2014 - 10:44
Lu 444 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 01-12-2016.pdf
3.59 Mo - 30/11/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+