REFLEXION

Hanoune tente une récupération politique



Louisa Hanoune a fait coïncider sa conférence de presse samedi avec la célébration du 33ème  anniversaire du printemps Berbère. Une occasion pour elle de réitérer la position de son parti qui ne cesse de revendiquer l’officialisation de Tamazight. Louisa Hanoune déplore que l’enseignement de Tamazight soit confiné dans certaines régions du pays. « C’est de la ghettoïsation », s’insurge t-elle en proposant que la langue Amazigh soit enseignée dans toute l’Algérie et que cet enseignement devienne obligatoire.

Réflexion
Lundi 22 Avril 2013 - 11:36
Lu 91 fois
NON-DITS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 01-12-2016.pdf
3.59 Mo - 30/11/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+