REFLEXION

Hadjer, retrouve miraculeusement la vue à Khenchela

La petite Louiza Chebine prénommée Hadjer venue au monde avec une cécité totale et après une première visite chez son grand père, elle a eu la malchance d’avoir un accident domestique ou elle a était brulée au deuxième degré. Hospitalisée en urgence, elle fut opérée par un ophtalmologue algérien qui était rappelé en urgence alors qu’il se trouvait en congé annuel. Ayant répondu présent au staff médical, Hadjer fut opérée et avec succès.



Hadjer, retrouve miraculeusement la vue à Khenchela
Est –ce un miracle ? Où une simple réussite de médecins algériens, tant de questions qui taraudent  l’esprit des communs des mortels après que l’enfant Hadjer âgée de 6 ans a retrouvé la vue alors  qu’elle est venue au monde aveugle. Par miracle, la vue lui est revenue, alors elle commence à bien observer  et sans difficulté  les objets, et les couleurs.  Ce phénomène reste inexpliqué selon la mère de l’enfant qui n’arrive pas à comprendre ce qui vient de se réaliser pour sa petite fille. « Mon mari serait vraiment ravi lorsqu’il apprendra la nouvelle » avança la mère complètement décontenancée. C’est un vrai miracle pour Hadjer qui pour la première fois depuis sa naissance,  le monde extérieur se profile devant ses yeux avec toutes ses couleurs et ses merveilles. La mère de l’enfant surprise a déclaré « je remercie vivement le staff médical de l’hôpital des 120 lits de  Khenchela pour ce qui vient de se réaliser, vraiment je n’ai jamais cru un seul instant que ma fille puisse retrouver la vue un jour. La petite Hadjer, qui réside à Msila vit dans des conditions difficiles, sa famille est trop pauvre et ne dispose vraiment de rien.  Le facteur qui a déclenché le miracle de Hadjer, c’est à cause à de dramatiques brulures suite à une eau bouillante qui s’est déversée sur le corps frêle de Hadjer  survenu  au domicile du grand père de Hadjer qui pour la première fois de sa vie a eu l’occasion de lui rendre visite. Hospitalisée après ce drame, elle guérit de ses brulures et retrouve même la vue après une opération chirurgicale à l’hôpital de Khenchela réalisée par un spécialiste en ophtalmologie. Après cette réussite miraculeuse qui s’est déroulée à l’hôpital des 120 lits de Khenchela, plus exactement au service d’ophtalmologie chambre 4 où était alitée la petite Hadjer, des dizaines voire des centaines de personnes ayant pris acte de la nouvelle ont rendu visite à la petite pour s’enquérir de son état, et porter leur aide à cette petite miraculée. Selon la source, la petite Hadjer au moment où la vue lui est revenue, elle a commencé à délirer,  à prononcer des mots incompréhensibles sur le ce monde extérieur qui  défile devant elle  pour la première fois depuis sa naissance.  La mère encore sous le choc et très agitée, elle a déclaré que son mari qui se trouve à Msila lieu de sa résidence et qui travaille comme un simple ouvrier pour répondre aux besoins de ses enfants sera sans doute  bouleversé d’apprendre ce qui vient d’arriver à sa petite fille. Au moment où la mère s’exprimait  encore à l’hôpital au chevet de sa fille, son mari ignorait que sa fille a miraculeusement retrouvé la vue.         

Nadine
Mardi 26 Juin 2012 - 11:11
Lu 807 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager


1.Posté par Ghodbane3labladi le 27/06/2012 08:07
Il s'agit probablement d'une cataracte congénitale (à la naissance) et les parents par ignorance et fatalisme ne l'ont pas emmenée chez un médecin qui l'aurait orientée vers un spécialiste. Il faut remercier l'ophtalmologiste qui a eu la présence d'esprit d'examiner les yeux de la fillette. Le miracle est à chercher dans l'accident survenu chez le grand père : " à quelque chose malheur est bon " ou "parfois vous n'aimez pas quelque chose (ou que quelque chose vous arrive) mais cela est bénéfique pour vous"

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 06-012-2016.pdf
3.51 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+