REFLEXION

Hadjar s’oppose à la création d’universités privées en Algérie



Le ministre de l’Enseignement supérieur, Tahar Hadjar a affiché son opposition à la création d’universités privées en Algérie et ne croit nullement à leur réussite. Hadjar qui s’exprimait en marge des travaux de la conférence nationale des universités, a fait savoir que 30 personnes avaient retiré le cahier des charges pour créer des universités privées, précisant que six personnes seulement ont déposé leurs demandes. Selon le ministre, « trois personnes ayant déposé des dossiers pourraient obtenir un agrément, mais sous réserve ». En ce sens, il a fait observer la « capacité d’accueil des trois universités ne dépasserait pas les 1 000 étudiants » rappelant que le nombre d’étudiants universitaires au niveau national est de 1,5 million. Pour Hadjar, les universités privées ne résoudront ni le problème de surcharge, ni celui de la qualité de la formation.

Réflexion
Dimanche 30 Juillet 2017 - 20:04
Lu 604 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 22-08-2017.pdf
4.45 Mo - 22/08/2017





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+