REFLEXION

HYGIENE DEPLORABLE A L’HOPITAL DE MOSTAGANEM : Des ordures dans la cuisine du bloc sanitaire..!

Finalement, le manque d’hygiène continue de sévir au sein de l’hôpital « Ché Guevara », des ordures inondent le bloc sanitaire du pavillon réservé aux femmes, de la médecine interne, depuis quelques jours, alors que l’hygiène hospitalière doit être des plus rigoureuses pour éviter la propagation des microbes qui pullulent en ce milieu favorable à leur développement…. !



HYGIENE DEPLORABLE A L’HOPITAL DE MOSTAGANEM : Des ordures dans  la cuisine du bloc sanitaire..!
Des proches des malades hospitalisées en médecine interne, nous ont informé d’une situation des plus déplorables en matière d’hygiène au sein de ce pavillon. En se rendant à ce lieu, une odeur nauséabonde agresse les narines du nez qu’il faut fermer pour s’approcher du coin d’où elle émane. Un des plus tristes décors est présent en ce bloc sanitaire qui ne se visite plus par les malades qui sont obligés de se rendre vers les autres services de l’hôpital pour faire leur besoin naturel; des sacs d’ordures sont entassées les uns sur les autres, quelques uns ont été éventrés par les chats qui cohabitent avec les malades, des ordures sont déjà éparpillées sur le parterre. La saleté a atteint son summum en face de ces pots de yaourt où la putréfaction des restes, laisse apparaître des vers qui grouillent au sein de l’un de ces pots. Ne pouvant plus rester en face de cet amas d’ordures, pris en photo, à cause des odeurs qui ne se supportent point, une infirmière nous a appris que cette situation dure depuis 03 jours, parce que la femme de ménage qui assure l’entretien de ce pavillon est en congé spécial, suite au décès d’un de ses proches. Malheureusement, personne n’à cherché à assurer la relève de cette femme de ménage, le pavillon est resté sans entretien depuis son depart, nul n’a pensé utile de dégager les ordures vers la décharge. Le service de la médecine interne, est l’un des services les plus sensibles, de l’hopital, de par la présence des malades présentant des pathologies diverses, et où l’hygiène des lieux doit être rigoureux et d’une propreté impeccable afin d’offrir un entretien quotidien minutieux permettant de mettre à la propagation des germes. L’hygiène doit se faire respecter en ce lieu sensible au développement des microbes de toutes espèces, et surtout pour le bien être de ces malades qui sont venus se faire traiter des maladies qu’ils ont contractées, et tiennent à en guerir,ils ne peuvent en supporter d’autres par le manque d’hygiène qui semble régner au sein du bloc sanitaire et de la cuisine du service .

K. Nour et M. Amine
Lundi 14 Juin 2010 - 10:28
Lu 1030 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+